Aller au contenu principal

Le point sur
Les néonicotinoïdes : un sujet clivant en débat

Réunion publique, Delphine Batho, Deux-Sèvres, néonicotinoïdes
Delphine Batho mobilise contre les néonicotinoïdes. Déroger ne veut pas dire que l'on arrête de chercher des alternatives, précise la FNSEA
© Christelle Picaud

Jeudi 17  septembre, lors d’une réunion publique, Delphine Batho, députée des Deux-Sèvres, appelait à la mobilisation contre le projet de loi, proposé au vote à l’assemblée nationale le 5  octobre.

Ce texte législatif propose d’activer la dérogation prévue par le règlement européen pour les produits pharmaceutiques.

Effectivement, les États membres peuvent autoriser l’utilisation ponctuelle de produits interdits, dans des circonstances particulières ou en raison d’un danger qui ne peut être maîtrisé. « Si nous n’arrivons pas à mobiliser largement d’ici début octobre, les néonicotinoïdes pourront à nouveau être utilisés sur les cultures de betteraves », alerte l’élue devant les 80 personnes venues échanger à Azay-le-Brûlé.

« Au-delà des risques que cette décision ferait peser sur l’environnement, il y a dans ce dossier un enjeu démocratique important. Il n’est pas fréquent de revenir devant le parlement quatre ans après qu’une loi ait été votée, dans l’ambition de tout défaire », argumentait l’élue.

Si la Confédération paysanne soutient cette position, la Coordination rurale et la Fnsea demandaient une adaptation de la loi de 2016, sur la biodiversité (programmant l’interdiction des néonicotinoïdes dès 2018), pour la production de betteraves. Mi-août, Christiane Lambert déclarait : « Une dérogation de deux ans, ça ne veut pas dire qu’on arrête de chercher des solutions alternatives, ça veut dire qu’on essaie de sauver les meubles l’année prochaine ».

Par communiqué de presse, mardi 22  septembre, l’Inrae annonçait avoir remis au ministre de l’agriculture son plan national de recherche et d’innovation pour trouver des solutions alternatives aux néonicotinoïdes contre la jaunisse de la betterave.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité