Aller au contenu principal

Un tandem pour porter l’emploi partagé et soulager le travail

Selon le Service de remplacement et le Groupement d’employeur, on assiste à des besoins croissants de main-d’œuvre dans les exploitations. L’emploi partagé est une des solutions privilégiées.

Les présidents Thomas Baudry, du Service de remplacement, et Jean-Michel Monneau, du Groupement d’employeur, ont un objectif commun : l’emploi dans les exploitations.
Les présidents Thomas Baudry, du Service de remplacement, et Jean-Michel Monneau, du Groupement d’employeur, ont un objectif commun : l’emploi dans les exploitations.
© G.R.

«L’emploi partagé est notre point commun », affirment Thomas Baudry et Jean-Michel Monneau, respectivement présidents du Service de remplacement et du Groupement d’employeur des Deux-Sèvres qui tenaient leur assemblée générale, cette semaine. Assurer le plein-emploi dans les exploitations est là encore la raison d’être des deux structures, plus particulièrement en ce qui concerne les remplacements non prévus, avec le SR, et les remplacements, prévus, avec le Ged.

Les demandes de main-d’œuvre des agriculteurs évoluent, en particulier quand la situation économique est tendue et « que les trésoreries ne suivent pas », alors que le travail ne manque pas dans les fermes, constate Jean-Michel Monneau. « L’emploi partagé peut être une solution », poursuit-il, d’autant qu’en faisant appel à l’un ou l’autre des services, « les exploitants sont dégagés de toutes les formalités administratives liées à l’embauche, y compris le bulletin de salaire ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
Publicité