Aller au contenu principal

Un tournage XXL à Angoulême

Le cinéaste américain Wes Anderson, très en vogue depuis qu’il a obtenu deux Oscars avec « The Grand Budapest Hotel » en 2015, va poser ses caméras à Angoulême cet hiver. Un sacré coup de pub pour la cité des Valois.

Les décors sont créés dans l’ancienne usine de la Cofpa au Gond-Pontouvre. Jusqu’à 150 personnes vont y travailler plusieurs mois.
Les décors sont créés dans l’ancienne usine de la Cofpa au Gond-Pontouvre. Jusqu’à 150 personnes vont y travailler plusieurs mois.
© G.S.

Plus d’une centaine de personnes sont déjà à pied d’œuvre dans les locaux de l’ancienne usine Cofpa au Gond-Pontouvre (Charente). L’équipe décoration du film a commencé la peinture des premiers décors. Le tournage devrait débuter dans quelques semaines et durer trois ou quatre mois. Une pause est prévue pour les fêtes de fin d’année et la semaine du festival de la BD, fin janvier.

Pour la Charente, et notamment Angoulême, habituée à accueillir des tournages et désormais reconnue comme une ville de cinéma avec son Festival du film francophone installé ici par Marie-France Brière et Dominique Besnehard, c’est une sacrée marche qui est en passe d’être franchie. Car il ne s’agit pas là du tournage d’une énième série télé ou d’un film français à petit budget mais de l’un des tournages les plus attendus du cinéma mondial ! On évoque un budget de 15 à 20 millions d’euros, soit dix fois le coût d’un tournage « ordinaire » à Angoulême. La région a accueilli jusqu’à présent très peu de tournages de grandes productions américaines, même si Steven Spielberg avait tourné quelques scènes des « Aventuriers de l’arche perdue » à La Rochelle. Mais le tournage avait duré quatre jours !

C'est un film dont on sait encore peu de choses sinon qu’il se déroule après la Seconde Guerre mondiale et qu’il pourrait prendre la forme d’une comédie musicale. Des noms commencent à circuler parmi les équipes mobilisées : Bill Murray et Adrian Brody (« Le pianiste ») sont de ceux-là. Tilda Swinton, Gwen Wilson et la jeune actrice française Léa Seydoux reviennent régulièrement…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité