Aller au contenu principal

Crise bovine et banques
Un traitement au cas par cas qui laisse les éleveurs insastifaits

Les banques ont pris l’engagement de rechercher au cas par cas des solutions pour accompagner les éleveurs éprouvant des difficultés de remboursement de leurs prêts, comme par exemple l’aménagement de sa durée ou le report d’échéance. Les ministères de l’Agriculture et de l’Economie ont par ailleurs décidé de renforcer les modalités d’intervention de la Médiation du crédit auprès des agriculteurs. Cette médiation intervient auprès des entreprises qui se voient refuser une demande de financement de la part des établissements bancaires.Dans chaque département, des correspondants « financement » seront désignés avec pour mission d’alerter les autorités publiques sur les difficultés rencontrées par le monde agricole et pour accompagner les agriculteurs dans leur démarche de médiation.La FNB « déplore le décalage entre la gravité de la situation de crise sur le terrain et le caractère limité de la réponse proposée ». Quant aux banques, elles prennent acte de leur engagement, mais jugeront « sur les actes ». Elles demandent que ce plan d’aménagement financier fasse l’objet d’un comité de suivi mis en place par le préfet dans chaque département. L’objectif étant de favoriser l’action des médiateurs : modalités d’identification des éleveurs requérant ces mesures d’accompagnement, mesures à mettre en œuvre selon les situations financières des exploitations…La FNB demande aux pouvoirs publics un plan européen de soutien à l’élevage bovin viande, à l’instar de la mesure précédemment mise en œuvre dans le secteur laitier, mais aussi une hausse des restitutions afin de favoriser l’exportation sur pays tiers. « La seule solution pour restaurer durablement la rentabilité de l’élevage bovin viande », souligne-t-elle.Enfin, la FNB attend toujours la mise en œuvre de l’enveloppe de 300 millions d’euros sur trois ans annoncée par le ministre de l’Agriculture pour engager « sans délai » un programme d’appui structurel à la production.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

19 marchés festifs tout au long de l’été
Lieu de convivialité, les MPP offrent aux agriculteurs une occasion de se faire connaître localement. Les agriculteurs se…
Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
La qualité de la farine donne du grain à moudre aux boulangers
Pétrir, mouler et cuire restent les gestes séculaires de la fabrication du pain, mais les ingrédients de base sont choisis selon…
Publicité