Aller au contenu principal

Une baisse prévisible des rendements

Selon FranceAgriMer, fin mai, la surface en colza se stabilise autour de 1,5 Mha, soit 1 % de plus que l’année dernière.

On comptait 1,4 Mha en France en colza en 2015, 1,5 Mha en 2016
On comptait 1,4 Mha en France en colza en 2015, 1,5 Mha en 2016
© S.Leitenberger

La note sur l’état des cultures au 1er juin que vient de publier le ministère de l’agriculture confirme les estimations de surfaces déjà annoncées dans les précédentes publications, à savoir une extension de la sole de céréales de l’ordre de 1 % par rapport à l’an dernier et de 2 % sur la moyenne 2011/2016. La surface de blé tendre est affirmée à 5,25 Mha et celle de blé dur est légèrement relevée à 357 000 ha, consolidant la progression de 13 % enregistrée l’année dernière. Le constat de la hausse des superficies d’orge et de réduction de celles de maïs est renouvelé, ainsi que la progression des superficies de pois protéagineux, de betteraves industrielles et de pommes de terre de conservation.

Incidents climatiques
Le ministère de l’agriculture émet par ailleurs ses premières estimations de production d’orge d’hiver et de colza d’hiver. Elles sont, dans les deux cas, jugées en repli par rapport à 2015 en raison d’une baisse des rendements : 68,8 q/ha pour l’orge d’hiver contre 73 l’an dernier et 33,9 q/ha pour le colza contre 35,6 q en 2015. Les surfaces de colza régresseraient de 3,7 %, à 5,08 Mt. Les prochaines estimations de rendements, pour les céréales notamment, risquent d’indiquer une dégradation sensible des rendements compte tenu des graves accidents climatiques de ces dernières semaines.

Plus d'infos dans le dossier Colza du journal Agri 79 du 17 juin 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité