Aller au contenu principal
Font Size

Une baisse prévisible des rendements

Selon FranceAgriMer, fin mai, la surface en colza se stabilise autour de 1,5 Mha, soit 1 % de plus que l’année dernière.

On comptait 1,4 Mha en France en colza en 2015, 1,5 Mha en 2016
On comptait 1,4 Mha en France en colza en 2015, 1,5 Mha en 2016
© S.Leitenberger

La note sur l’état des cultures au 1er juin que vient de publier le ministère de l’agriculture confirme les estimations de surfaces déjà annoncées dans les précédentes publications, à savoir une extension de la sole de céréales de l’ordre de 1 % par rapport à l’an dernier et de 2 % sur la moyenne 2011/2016. La surface de blé tendre est affirmée à 5,25 Mha et celle de blé dur est légèrement relevée à 357 000 ha, consolidant la progression de 13 % enregistrée l’année dernière. Le constat de la hausse des superficies d’orge et de réduction de celles de maïs est renouvelé, ainsi que la progression des superficies de pois protéagineux, de betteraves industrielles et de pommes de terre de conservation.

Incidents climatiques
Le ministère de l’agriculture émet par ailleurs ses premières estimations de production d’orge d’hiver et de colza d’hiver. Elles sont, dans les deux cas, jugées en repli par rapport à 2015 en raison d’une baisse des rendements : 68,8 q/ha pour l’orge d’hiver contre 73 l’an dernier et 33,9 q/ha pour le colza contre 35,6 q en 2015. Les surfaces de colza régresseraient de 3,7 %, à 5,08 Mt. Les prochaines estimations de rendements, pour les céréales notamment, risquent d’indiquer une dégradation sensible des rendements compte tenu des graves accidents climatiques de ces dernières semaines.

Plus d'infos dans le dossier Colza du journal Agri 79 du 17 juin 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité