Aller au contenu principal

Une balade gourmande pour ouvrir l'appétit des non-initiés à Saint-Gelais le 21 octobre

La commission agricultrices de la Fnsea 79 organise une marche gourmande à Saint-Gelais. En foulant la campagne, les visiteurs découvriront les richesses agricoles qui les entourent. Les bénéfices de la journée iront aux orphelins de l'agriculture.

Agnès Renaud, Christiane Morisset, Christine Souchard, Catherine Fréjou et Nathalie Bouteiller ont mobilisé 80 personnes autour de leur projet. Dimanche 21 octobre, les agricultrices ouvriront la voie aux échanges en terre agricole.
Agnès Renaud, Christiane Morisset, Christine Souchard, Catherine Fréjou et Nathalie Bouteiller ont mobilisé 80 personnes autour de leur projet. Dimanche 21 octobre, les agricultrices ouvriront la voie aux échanges en terre agricole.
© C.P.

Quelles meilleures conditions que le grand air, les champs, les animaux, et quelques produits en bouche pour découvrir ou redécouvrir l'environnement agricole. Dimanche 21 octobre, à Saint-Gelais, aux portes de Niort, les agricultrices proposent, le temps d'une marche, de s'immerger dans leur univers. Au gré des 13 kilomètres proposés pour ce rendez-vous gourmand en terre agricole, elles serviront avec générosité de nombreux détails sur le travail qui est le leur pour produire des céréales, élever leurs animaux. Étape après étape, portés par la douceur et l'énergie offertes par les produits locaux servis tout au long du parcours, les randonneurs découvriront, questionneront. Christiane, Agnès, Catherine, Nathalie et Christine, épaulées par 80 personnes, seront à leur disposition. Recréer du lien, « en rétablissant quelques vérités sur leur métier » est leur ambition.


Mobilisées depuis 6 mois, ces cinq exploitantes portent ce projet à bout de bras. Outre le parcours pensé pour découvrir les paysages façonnés par l'agriculture, elles ont mis au point un quizz. Une initiative ludique pour transmettre quelques éléments de leur quotidien. Sur des faits parfois - « les ronds-points souillés pendant les manifestations en sont un exemple », reconnaissent les initiatrices - nous sommes jugés. « Mais, les idées préconçues nous font également beaucoup de mal », estiment-elles, convaincues que le malheur de l'agriculture vient de la rupture du lien à la terre dans de nombreuses familles. « Pour autant, tout le monde se croit armé pour porter un avis sur la manière dont nous devrions faire notre métier », dénoncent-elles.

Rendez-vous est donné à 10 heures, à la grange de Tano, à Saint-Gelais, dimanche 21 octobre. Sur 13 kilomètres, les marcheurs découvriront l'activité agricole. Ponctuée d'étapes, la balade permettra en quelques heures de mieux connaître l'agriculture. Qu'est-ce qu'une exploitation laitière ? Qu'est-ce qu'un tracker photovoltaïque ? Découverte de la production de miel. Cette promenade sera également gourmande. Parce que les produits alimentaires restent la finalité de l'agriculture, « personne ne repartira avec la faim », certifient les agricultrices organisatrices.

Renseignements au 06 04 04 78 82. Plus de 13 ans, 13 EUR.
De 6 à 13 ans, 6 EUR.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité