Aller au contenu principal

Des offres diversifiées d’électricité avec la fin des tarifs réglementés

La fin de l’année 2015 sera marquée par la disparition des tarifs verts et jaunes d’électricité cpour les irrigants. La fin des tarifs réglementés de vente d’électricité est une opportunité à saisir.

La plupart des composantes de la facture d’électricité restent cependant sous contrôle des pouvoirs publics.
La plupart des composantes de la facture d’électricité restent cependant sous contrôle des pouvoirs publics.
© Jean-Jacques Biteau/Réussir SA

Le 1er janvier 2016, les tarifs réglementés d’électricité (TRV) des contrats dont les puissances souscrites sont supérieures à 36 kVA disparaîtront. Il existe une quinzaine de fournisseurs proposant des offres pouvant correspondre aux profils de consommation des agriculteurs et à leurs puissances souscrites.
Ce mouvement de libéralisation du marché de l’électricité permet aux fournisseurs de proposer des offres diversifiées, dont les caractéristiques pourront varier en fonction des besoins de leurs clients. La libéralisation n’est cependant que partielle, car la plupart des composantes de la facture d’électricité restent sous contrôle des pouvoirs publics : taxes diverses, part « acheminement » facturée par le gestionnaire de réseau (ERDF ou ELD) et le prix de l’énergie nucléaire.

Lire la suite dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité