Aller au contenu principal

Salon de l'agriculture
Une Blonde en catégorie bouchère

Italie, de l’Earl Élevage Collardeau, va être parmi les cinq concurrentes dans la catégorie bouchère.

C’est un fait assez rare pour être souligné : Italie, une Blonde d’Aquitaine de l’Earl Elevage Collardeau (Villiers-sur-Chizé) obtient son ticket pour figurer parmi les cinq meilleures femelles viandes pour sa race, au niveau national. Elle sera ainsi présentée dans l’allée Prestige dès la journée d’ouverture du Salon, et fait d’ores et déjà le bonheur de son éleveur-engraisseur Olivier Collardeau : « Je l’ai inscrite au dernier moment par Facebook et elle a fait une belle remontada car 24 animaux étaient engagés pour cette belle aventure pour cinq places de titulaires ! Elle exprime toutes les qualités de viande qu’on recherche, devant et derrière, en un mot elle est bien moulée. C’est le résultat d’un bon timing d’engraissement mais aussi et surtout, du travail de nos pères avant nous sur le plan de la génétique ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
Publicité