Aller au contenu principal

Billet
Une charte pour que coexistent les activités

© DR

Les zones de non-traitement entraînent une perte de revenu non compensée pour les agriculteurs et des contraintes environnementales supplémentaires insupportables. Travailler en agriculture devient compliqué. En effet, l’une des premières réflexions que se fait un agriculteur lorsqu’il embauche le matin est : comment je m’organise pour épandre dans le respect des textes environnementaux.

Courant 2018, l’Assemblée nationale et le ministre de l’agriculture ont appelé les agriculteurs à prendre des dispositions pour réduire l’exposition des populations aux produits phytopharmaceutiques et favoriser la coexistence des différentes activités sur les territoires ruraux. Par la suite, les parlementaires, par la loi Egalim du 30  octobre 2018, ont adopté un amendement gouvernemental visant à modifier l’utilisation des produits phytos et à encourager la mise en place d’une charte départementale de protection des riverains.

La profession agricole en Deux-Sèvres a rebondi sur cette proposition. Sous l’égide de la chambre d’agriculture, différents partenaires se sont mis au travail : Fnsea 79, JA 79, CR 79, fédération des coopératives, négoce agricole, FdCuma, FdGeda, MSA Poitou, syndicat des arboriculteurs, fédération viticole, entrepreneurs du territoire. Après de longs débats, une charte a été rédigée et signée en décembre  2019 avant une mise en application en janvier  2020 par le préfet. Validée par l’association des maires en décembre dernier, une nouvelle version sera signée en février.

La Fnsea 79 se félicite des accords obtenus, même s’ils ne sont pas parfaits. Ils permettront aux agriculteurs de continuer à travailler sans trop d’obligations supplémentaires lorsqu’ils utiliseront différents matériels dont la liste est publiée dans la charte.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Le guichet pour les aides de crise ouvre le 22 juillet
Annoncée en mars, l’aide aux éleveurs ayant dégagé un revenu inférieur à 11000€ en 2020 sera mobilisable du 22 juillet au 15…
Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité