Aller au contenu principal

ovins, innovation
Une clôture virtuelle bientôt en test

Un test avec des colliers GPS va avoir lieu cet automne. Son intérêt reste à valider, du fait de son coût élevé.

Elevage : barrière virtuelle
Les colliers fonctionnent comme des GPS.
© Ciirpo

Le pâturage tournant sans clôture sera-t-il bientôt possible ?

Une étude va démarrer cet automne au Ciirpo, sur le site expérimental du Mourier (87). Les brebis sont équipées de colliers « clôtures virtuelles » et les limites de la parcelle sont renseignées sur une application.

En géolocalisant l’animal régulièrement, le collier vérifie que sa position est bien dans la zone de pâturage souhaitée. L’animal est prévenu par un signal sonore puis électrique lorsqu’il s’approche de la limite virtuelle et qu’il la passe.

Cette technologie, actuellement développée en Norvège, reste à valider dans nos conditions d’élevage.

Combien de brebis faut-il équiper dans un lot ? Comment réaliser leur apprentissage ? La tonte est-elle nécessaire au niveau du collier ? Le système est onéreux : comptez environ 250  € par capteur + 0,40  € par jour et par capteur pour l’abonnement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité