Aller au contenu principal

Lait
Une discussion "constructive "pour la filière laitière

Pour leur deuxième table ronde au ministère le 10 octobre, il semblerait que la discussion entre producteurs, transformateurs et distributeurs ait été constructive. La hausse du prix moyen du lait devrait passer la barre des 25 euros/1000 litres.

Thierry Roquefeuil, président de la Fnpl à la sortie de la table ronde.
Thierry Roquefeuil, président de la Fnpl à la sortie de la table ronde.
© Actuagri

Satisfaction de la part des producteurs de lait à la sortie de la table ronde de la filière laitière au ministère de l'Agriculture le 11 octobre. Le prix qui avait été fixé lors de la première table ronde, le 8 avril, ne sera pas remis en cause. En effet, la première médiation avait permis aux producteurs de bénéficier d'une hausse du prix moyen en 2013 d'au moins 25 euros/1000 litres pour le lait de vache et de 80 euros/1000 litres pour le lait de chèvre. Comme l'indique le ministère de l'Agriculture dans un communiqué paru suite à la réunion : « La mise en oeuvre de ces recommandations n'exonère pas les industriels et les distributeurs de respecter leur obligation contractuelle, qui devrait conduire à une hausse du prix payé au producteur supérieure à 25 euros les mille litres de lait. »

Lire la suite dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Trois règles clés à maîtriser avant de s’installer en élevage ovin
Depuis deux ans, la conjoncture est porteuse pour la production ovine. Mais avant d’installer un atelier, il faut bien raisonner…
Ambiance Terre : le plus gros événement agricole en Deux-Sèvres s’organise

Nouvelle année et nouvel essai pour reprogrammer Ambiance Terre, l’événement de promotion des métiers agricoles…

Il construit lui-même son semoir en semis direct
Polyculteur éleveur à Vérines (17), Jérôme Rivasseau n'a pas été suivi par sa Cuma pour s’équiper d’un semoir en semis direct. Qu…
Et ainsi va la vie d’une agriculture qui s’adapte

La connaissance est une force, l’ouverture un atout pour se projeter, pour construire.

Cette punchline concentre les…

Des vaches Angus pour valoriser les prairies gâtinaises
Le 2 décembre, le Sertad (syndicat des eaux) et Bio Nouvelle-Aquitaine animaient une rencontre à l’EARL des Bouchauds, à Saint-…
Miniatures agricoles : petite échelle mais grande passion
À l’approche de Noël, les concessions de matériels agricoles mettent les jouets à l’honneur sous le sapin. Les tracteurs et…
Publicité