Aller au contenu principal

Crise de la Covid-19
« Une énergie énorme va se dégager de ce moment de souffrance »

A l’occasion des vœux des chambres consulaires départementales, lundi 18 janvier, le sociologue Jean Viard a donné une visioconférence invitant à prendre du recul sur la période actuelle tourmentée. Et à y voir des opportunités à saisir.

Jean Viard est aussi homme politique et éditeur. En tant que chef d’entreprise, il se demande comme beaucoup comment rembourser son prêt garanti par l’Etat (PGE) mais pense que l’humanité ressortira gagnante de sa lutte contre la Covid-19.
© DR

C’est le verre à moitié plein qu’ont décidé de voir les chambres d’agriculture, de commerce et d’industrie (CCI), des métiers et de l’artisanat (CMA) des Deux-Sèvres en donnant une heure de parole à Jean Viard, sociologue et directeur de recherche au CNRS et à Sciences Po, à l’occasion de leurs traditionnels vœux de la nouvelle année.

Les trois présidents de chambre, Nathalie Gauthier (CMA), Philippe Dutruc (CCI) et Jean-Marc Renaudeau (Agriculture) ne se sont guère étendu dans leurs discours, saluant de concert la résilience des deux-sévriens face à la situation inédite traversée depuis mars. Jean Viard leur a ensuite emboîté le pas, proposant de prendre de la hauteur de vue face aux événements. Son hypothèse ? « Et si la pandémie accélérait les tendances et mutations de la société ? », « Et si 2021 était le moment ou jamais d’innover et d’investir ? ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
Publicité