Aller au contenu principal

Témoignage
Une exploitation caprine aux prises avec son transformateur électrique

Pendant huit ans, la famille Monsarat a vu son troupeau décimé et ses résultats techniques plombés. Le transformateur en serait à l’origine. Une montée en tension qui a connu son épilogue avec l’installation d’un nouveau matériel, en avril dernier.

© Laurence Guilemin

En ce début d’année, les bons vœux 2020 auront une résonance toute particulière au Gaec Moncabri, à Ciré-d’Aunis (17). En effet, Joël et Martine Monsarat, éleveurs de Saanen avec leur fils Lionel, ont vécu huit années cauchemardesques. Alors que tout allait bien pour le troupeau de 400 chèvres, les premières mammites à mycoplasmes sont apparues en 2011, avec une évolution de problèmes articulaires et pulmonaires. Une centaine de chèvres primipares en sont mortes.

Alerté, leur vétérinaire, spécialiste en élevage caprin, Jérôme Després, installé en Deux-Sèvres, tente les antibiotiques, l’homéopathie. Mais rien n’y fait. La situation perdure jusqu’en mai 2012. Un moment d’accalmie dans la vie de l’exploitation, avant la reprise des symptômes en fin d’année. « En plus de la chute de notre production de lait, nous avions des cellules à plus de quatre millions, alors qu’on avait auparavant des taux corrects à un million », expose le couple.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Publicité