Aller au contenu principal
Font Size

Une gestion au compte-gouttes

Le déficit hydrique en 2017 a fortement pénalisé les irrigants du secteur du Thouet réalimenté et de La Touche Poupard. Pour 2018, ils réclament des décisions administratives plus rapides et l’utilisation de la carrière de Saint-Lin.

Les adhérents de l’AIRB regardent 2018 avec espoir et inquiétude. Dans ce contexte, la création de réserves de substitution, portée ici par Thierry Boudaud (à gauche) est attendue.
Les adhérents de l’AIRB regardent 2018 avec espoir et inquiétude. Dans ce contexte, la création de réserves de substitution, portée ici par Thierry Boudaud (à gauche) est attendue.
© C.M.

«On a tous l’espoir de ne pas vivre une année 2018 à l’image de 2017 ». Par ces mots, Thierry Passebon, le président de l’AIRB, résume le sentiment général au cours de l’assemblée générale de la structure qui s’est tenue le 8 décembre. Après une année privée d’irrigation pour certains, fortement restreinte pour tous les autres, les exploitants ne veulent pas revivre une année compliquée. Face à ce déficit qui perdure, beaucoup appelent de leurs vœux le transfert d’un million de m3 de la carrière de Saint-Lin pour assurer un minimum d’irrigation l’année prochaine.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Les glaces, une diversification rafraichissante et 100% locale
Depuis 15 ans, les 115 vaches du troupeau de la Roche laitière, à Brûlain, sont à l’origine d’une gamme de glaces vendues dans…
Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Publicité