Aller au contenu principal

FDSEA
Une information complète aux adhérents lors des tournées cantonales

Du 17 janvier au 3 février, la FDSEA organise une trentaine de réunions cantonales à l’attention de ses adhérents.

Du 17 au 3 février tous les adhérents de la FDSEA sont invités à participer à l’une ou l’autre des réunions cantonales (voir tableau ci-contre). L’objectif de ces réunions est d’échanger sur les dossiers d’actualité (complémentaire santé, achat groupé d’équipements de protection, fuel agricole, dégâts de gibiers…). Il s’agira aussi de préparer l’avenir avec plusieurs réflexions qui seront lancées sur l’après PAC 2013, le dossier lait avec la contractualisation, le dossier viande et les mesures indispensables pour une revalorisation du prix payé au producteur.

Ces réunions seront aussi, pour les cantons concernés (Mauzé, Beauvoir, Frontenay R.-R., Coulonges, Secondigny, Mazières, Parthenay, Moncoutant, Cerizay, Bressuire, Saint- Varent, Thouars, Argenton-les- Vallées, Mauléon et les communes de Boussais, Tessonnière et Maisontiers) l’occasion d’apporter aux adhérents des éléments précieux pour les demandes d’indemnisation sécheresse et de dégrèvement d’impôt pour perte de récolte.

La FDSEA a obtenu sur cette zone la reconnaissance du caractère de calamité agricole pour pertes de récoltes. La prochaine étape est de compléter un dossier de demande d’indemnisation. Les services de la FDSEA donneront au cours de ces réunions tous les éléments pour optimiser la déclaration.

Les taux de pertes en fonction du secteur, sont de 50 % à 40 % sur les prairies et de 35 % à 30 % sur le maïs fourrager. Depuis 2009, seules les pertes sur prairies sont indemnisables. Le maïs fourrager est exclu, mais les pertes de récoltes sur ces cultures sont néanmoins prises en compte pour vérifier que les seuils de 30 % des pertes sur la production fourragère et de 13 % de perte sur le produit brut théorique de l’exploitation sont atteints. Les calculs sont complexes, autant de raisons de participer à ces réunions cantonales.

 

Présentation des services de la FDSEA

Une partie de la réunion sera réservée à la présentation des services de la FDSEA. Lesquels permettent aux adhérents de compenser largement le coût de la cotisation syndicale. Pour une cotisation moyenne de l’ordre de 170 € le bénéfice peut atteindre plusieurs centaines d’euros. En cas de coup dur par l’accès au service juridique, en cas d’accident ou de maladie par l’assurance groupe main-d’œuvre de remplacement (compris dans la cotisation), par des tarifs très concurrentiels sur la complémentaire santé, les bulletins de salaire, le service emploi…          

TBVU8LNO_0.pdf (32.42 Ko)
Légende
Calendrier des réunions cantonales de la FDSEA
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Congrès FNSEA, Organisation, Niort, Deux-Sèvres, Acclameur
La Fnsea s’implique pour que vive la ruralité
Plus de 1000 membres du réseau Fnsea sont attendus à Niort pour le congrès de l’organisation nationale. Initialement programmé en…
Claustration des volailles dans une quarantaine de communes du sud Deux-Sèvres
Après un cas dans les Ardennes, la claustration des volailles est imposée depuis vendredi 10 septembre dans les zones à risque…
Publicité