Aller au contenu principal

Prud’hommes
Une institution indispensable au service des salariés et des employeurs

Le 3 décembre, employeurs et salariés seront appelés à élire leurs conseillers prud’homaux. Gros plan sur l’institution prud’homale et sur l’organisation de ces élections.

Les employeurs doivent retourner, avant le 23 mai, le formulaire de déclaration d’inscription sur les listes électorales.
Les employeurs doivent retourner, avant le 23 mai, le formulaire de déclaration d’inscription sur les listes électorales.
© DR

L’élection des conseillers prud’homaux aurait du se tenir en 2007. Elle a été reportée d’un an compte tenu de l’encombrement électoral de l’année dernière.

Le paritarisme comme principe fondamental
Le conseil des prud’hommes tire son originalité de sa composition : il est la seule institution composée de juges non professionnels siégeant à l’égalité. Des juges venus du monde professionnel, issus des entreprises et qui, cinq ans durant, auront à résoudre les conflits individuels liés au travail. Le paritarisme, c'est-à-dire l’égalité de sièges et de voix entre les employeurs et les salariés, est la garantie d’un jugement partial.

La procédure
Des conflits nés de la relation de travail peuvent amener l’une ou l’autre des parties à saisir le conseil des prud’hommes. Les conseillers qui le composent auront à rechercher une solution : ce n’est pas pour rien que l’emblème de la juridiction prud’homale est une poignée de main, scellant la paix retrouvée entre deux hommes !
Première étape au règlement d’un conflit, la conciliation. Composé d’un conseiller salarié et d’un conseiller employeur, le bureau de conciliation va rechercher un accord entre les deux parties. Il s’agit donc bien d’une étape préliminaire qui privilégie la solution amiable. A défaut d’entente, le bureau de jugement, composé de deux conseillers du collège employeur et du collège salarié, devra trancher. La décision devra être prise à la majorité, sinon, l’affaire est renvoyée devant le même bureau de jugement, présidé d’un juge départiteur, c'est-à-dire par un juge professionnel.
Dans certaines affaires, l’urgence du jugement est telle qu’une procédure en référé s’impose. Cette procédure permet d’obtenir rapidement une décision, avec exécution immédiate.
Les jugements des conseils des prud’hommes sont susceptibles d’appel, c'est-à-dire qu’une des parties peut saisir la cour d’appel pour réexaminer la décision prise par le conseil. La cour d’appel pourra confirmer, modifier ou annuler le jugement des prud’hommes. A son tour, l’arrêt de la cour d’appel pourra être confirmé ou cassé par un arrêt de la Cour de cassation.
Le règlement d’un conflit peut s’avérer long : plusieurs années peuvent s’écouler entre la conciliation et un éventuel arrêt de la cour de cassation.
Nathalie LeclercqEmployeurs : inscriptions sur
les listes électorales avant le 23 mai
Les formulaires d’inscription sur les listes électorales sont acheminés dans vos entreprises, accompagnés de leur notice explicative. Ces documents doivent être soigneusement complétés et retournés au centre de traitement prud’homal. A défaut, les employeurs ne pourront voter le 3 décembre prochain.
Si les salariés ont été inscrits sur les listes électorales par le biais de la déclaration des salaires du 4ème trimestre 2007, l’inscription des employeurs non salariés relève d’une démarche volontaire. Ces derniers doivent remplir et retourner la «déclaration nominative des employeurs non salariés en vue de leur inscription sur les listes électorales».
Afin de faciliter les démarches, certaines données du formulaire sont pré remplies, notamment le numéro MSA, la raison sociale et l’adresse de l’entreprise.
Les employeurs sont invités à s’inscrire avant le 23 mai.
Cette démarche est essentielle : elle seule permet aux employeurs non salariés d’être inscrits sur les listes électorales et d’élire leurs pairs au conseil des prud’hommes lors du prochain scrutin.
Nathalie LECLERCQ
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité