Aller au contenu principal

Formation
Une mallette pour susciter des vocations

Dès la rentrée 2009, des agriculteurs interviendront dans les collèges pour expliquer leur métier. Des outils pédagogiques seront mis à leur disposition.

La réunion de préparation à la mise en place de l’opération d’information dans les collèges s’est déroulée, jeudi 28 mai, aux Ruralies.
La réunion de préparation à la mise en place de l’opération d’information dans les collèges s’est déroulée, jeudi 28 mai, aux Ruralies.
© DR

Al’initiative des JA, et en partenariat avec la FNSEA, l’agriculture s’invitera sur les bancs de l’école dès la rentrée 2009. Des agriculteurs témoigneront de leur expérience professionnelle dans les collèges. Une opération qui s’inscrit dans le cadre de la découverte professionnelle mise en place en 2005 dans les classes de troisième de l’enseignement général. « Nous souhaitons faire la promotion de notre métier, explique Julien Geay, président régional de JA. Nous voulons encourager les jeunes à prendre le chemin de l’agriculture et leur montrer que la palette des métiers agricoles est vaste. » Et Sylvie Macheteau, membre de la commission formation de la FRSEA, d’ajouter : « En agriculture, nous avons le souci du remplacement. C’est aussi une opération à destination des jeunes ruraux qui méconnaissent parfois l’agriculture et ses métiers ». 

Aussi, pour la rentrée 2009-2010, mille collèges en France seront concernés par cette opération et 2000 mallettes distribuées. Lesquelles, composées de diaporamas, posters et témoignages filmés, serviront de supports pour l’intervention de l’agriculteur. Une liste recensant les documents pédagogiques de la FNSEA sera remise à l’enseignant qui par la suite pourra approfondir avec sa classe la découverte du milieu agricole. L’agriculteur bénéficiera également d’une formation pour préparer son intervention.

Lors du prochain congrès des JA du 11 juin, la charte officialisant cette opération sera signée par les JA, la FNSEA, l’Anefa, l’Apecita et l’APCA. Fin juin, environ 24 mallettes seront envoyées dans le département et la profession espère « recruter » deux ou trois agriculteurs-intervenants.       


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité