Aller au contenu principal

Formation
Une mallette pour susciter des vocations

Dès la rentrée 2009, des agriculteurs interviendront dans les collèges pour expliquer leur métier. Des outils pédagogiques seront mis à leur disposition.

La réunion de préparation à la mise en place de l’opération d’information dans les collèges s’est déroulée, jeudi 28 mai, aux Ruralies.
La réunion de préparation à la mise en place de l’opération d’information dans les collèges s’est déroulée, jeudi 28 mai, aux Ruralies.
© DR

Al’initiative des JA, et en partenariat avec la FNSEA, l’agriculture s’invitera sur les bancs de l’école dès la rentrée 2009. Des agriculteurs témoigneront de leur expérience professionnelle dans les collèges. Une opération qui s’inscrit dans le cadre de la découverte professionnelle mise en place en 2005 dans les classes de troisième de l’enseignement général. « Nous souhaitons faire la promotion de notre métier, explique Julien Geay, président régional de JA. Nous voulons encourager les jeunes à prendre le chemin de l’agriculture et leur montrer que la palette des métiers agricoles est vaste. » Et Sylvie Macheteau, membre de la commission formation de la FRSEA, d’ajouter : « En agriculture, nous avons le souci du remplacement. C’est aussi une opération à destination des jeunes ruraux qui méconnaissent parfois l’agriculture et ses métiers ». 

Aussi, pour la rentrée 2009-2010, mille collèges en France seront concernés par cette opération et 2000 mallettes distribuées. Lesquelles, composées de diaporamas, posters et témoignages filmés, serviront de supports pour l’intervention de l’agriculteur. Une liste recensant les documents pédagogiques de la FNSEA sera remise à l’enseignant qui par la suite pourra approfondir avec sa classe la découverte du milieu agricole. L’agriculteur bénéficiera également d’une formation pour préparer son intervention.

Lors du prochain congrès des JA du 11 juin, la charte officialisant cette opération sera signée par les JA, la FNSEA, l’Anefa, l’Apecita et l’APCA. Fin juin, environ 24 mallettes seront envoyées dans le département et la profession espère « recruter » deux ou trois agriculteurs-intervenants.       


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
HVE : entre bio et conventionnel, la voie du milieu
Simple logo de plus ou réelle opportunité pour les agriculteurs, la Haute valeur environnementale (HVE) progresse dans le paysage…
Publicité