Aller au contenu principal

Formation
Une mallette pour susciter des vocations

Dès la rentrée 2009, des agriculteurs interviendront dans les collèges pour expliquer leur métier. Des outils pédagogiques seront mis à leur disposition.

La réunion de préparation à la mise en place de l’opération d’information dans les collèges s’est déroulée, jeudi 28 mai, aux Ruralies.
La réunion de préparation à la mise en place de l’opération d’information dans les collèges s’est déroulée, jeudi 28 mai, aux Ruralies.
© DR

Al’initiative des JA, et en partenariat avec la FNSEA, l’agriculture s’invitera sur les bancs de l’école dès la rentrée 2009. Des agriculteurs témoigneront de leur expérience professionnelle dans les collèges. Une opération qui s’inscrit dans le cadre de la découverte professionnelle mise en place en 2005 dans les classes de troisième de l’enseignement général. « Nous souhaitons faire la promotion de notre métier, explique Julien Geay, président régional de JA. Nous voulons encourager les jeunes à prendre le chemin de l’agriculture et leur montrer que la palette des métiers agricoles est vaste. » Et Sylvie Macheteau, membre de la commission formation de la FRSEA, d’ajouter : « En agriculture, nous avons le souci du remplacement. C’est aussi une opération à destination des jeunes ruraux qui méconnaissent parfois l’agriculture et ses métiers ». 

Aussi, pour la rentrée 2009-2010, mille collèges en France seront concernés par cette opération et 2000 mallettes distribuées. Lesquelles, composées de diaporamas, posters et témoignages filmés, serviront de supports pour l’intervention de l’agriculteur. Une liste recensant les documents pédagogiques de la FNSEA sera remise à l’enseignant qui par la suite pourra approfondir avec sa classe la découverte du milieu agricole. L’agriculteur bénéficiera également d’une formation pour préparer son intervention.

Lors du prochain congrès des JA du 11 juin, la charte officialisant cette opération sera signée par les JA, la FNSEA, l’Anefa, l’Apecita et l’APCA. Fin juin, environ 24 mallettes seront envoyées dans le département et la profession espère « recruter » deux ou trois agriculteurs-intervenants.       


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Réserves de substitution, Sèvres Niortaise
Les agriculteurs s'engagent collectivement à réduire de 50% les produits phytosanitaires à horizon 2025
Deux ans jour pour jour après la signature du protocole d'accord, la commission d'évaluation et de surveillance, en charge du…
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Publicité