Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Les chasseurs mettent la main à la poche, mais pour combien de temps ?

La procédure non contentieuse d'indemnisation des dégâts causés par le grand gibier est définie par le code de l'environnement. Elle relève de la compétence des fédérations départementales des chasseurs par délégation de mission de service publique.

Une commission départementale fixe, chaque année, en plusieurs étapes, le barème d'indemnisation pour l'ensemble 
des denrées agricoles, ainsi que pour les resemis.
Une commission départementale fixe, chaque année, en plusieurs étapes, le barème d'indemnisation pour l'ensemble
des denrées agricoles, ainsi que pour les resemis.
© N.C.

En cas de dommages, l'exploitant agricole doit solliciter l'ouverture d'un dossier auprès de la fédération des chasseurs. Seuls les dégâts causés aux cultures, aux inter-bandes des cultures pérennes, aux filets de récoltes agricoles et aux récoltes agricoles sont pris en considération. Les récoltes engrangées (tas d'ensilage, enrubannage) ne sont pas indemnisables.
Dans les huit jours ouvrés suivant la réception de la déclaration faisant obligatoirement état de l'étendue, de la localisation des dégâts et de l'évaluation des quantités détruites, un estimateur, mandaté par la fédération, établit un constat en accord avec l'exploitant agricole. Ce constat peut être provisoire, en cas de dommages au semis ou en cours de végétation de la récolte. Une expertise définitive sera alors nécessaire (juste avant la récolte). « La parcelle objet des dommages ne doit pas être récoltée ou ressemée avant l'expertise, sinon le dossier ne pourra pas être pris en compte », rappelle-t-on à la fédération de la chasse.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le département passe à l’acte 2 de son plan de relance
Après un premier plan d’aides annoncé le 21 avril dernier, le Conseil départemental en a entamé un deuxième, doté d’un budget…
Grégory Nivelle, nouveau président de la Fnsea 79 : « Les agriculteurs n’imposent pas un modèle, ils répondent à des attentes »
Mardi 9 juin, la nouvelle équipe de la FNSEA 79 a élu Grégory Nivelle président. L’éleveur laitier du sud Deux-Sèvres succède à l…
Quand l’installation tient à un permis de construire
Au Gaec Lactagri, à Aiffres, la relève est presque assurée : deux porteurs de projet sont dans l’attente de la construction d’un…
Guillaume Largeaud, attaché au Marais... et à faire bouger les lignes
Son passage à Top Chef Les grands duels, le 10 juin, nous a laissé sur notre faim. Portrait d’un éleveur convaincu que la…
Les Marchés de Producteurs de Pays maintenus 

La chambre d’agriculture a souhaité maintenir les Marchés de Producteurs de Pays de l’été pour compenser le manque à gagner…

Un cheptel en légère hausse
Thierry Baudouin raccroche après quatorze ans de présidence. Catherine Gallard et Emmanuel Turpeau prennent le relais avec de…
Publicité