Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les chasseurs mettent la main à la poche, mais pour combien de temps ?

La procédure non contentieuse d'indemnisation des dégâts causés par le grand gibier est définie par le code de l'environnement. Elle relève de la compétence des fédérations départementales des chasseurs par délégation de mission de service publique.

Une commission départementale fixe, chaque année, en plusieurs étapes, le barème d'indemnisation pour l'ensemble 
des denrées agricoles, ainsi que pour les resemis.
Une commission départementale fixe, chaque année, en plusieurs étapes, le barème d'indemnisation pour l'ensemble
des denrées agricoles, ainsi que pour les resemis.
© N.C.

En cas de dommages, l'exploitant agricole doit solliciter l'ouverture d'un dossier auprès de la fédération des chasseurs. Seuls les dégâts causés aux cultures, aux inter-bandes des cultures pérennes, aux filets de récoltes agricoles et aux récoltes agricoles sont pris en considération. Les récoltes engrangées (tas d'ensilage, enrubannage) ne sont pas indemnisables.
Dans les huit jours ouvrés suivant la réception de la déclaration faisant obligatoirement état de l'étendue, de la localisation des dégâts et de l'évaluation des quantités détruites, un estimateur, mandaté par la fédération, établit un constat en accord avec l'exploitant agricole. Ce constat peut être provisoire, en cas de dommages au semis ou en cours de végétation de la récolte. Une expertise définitive sera alors nécessaire (juste avant la récolte). « La parcelle objet des dommages ne doit pas être récoltée ou ressemée avant l'expertise, sinon le dossier ne pourra pas être pris en compte », rappelle-t-on à la fédération de la chasse.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les bruits liés aux canons effaroucheurs d’oiseaux

L’agriculture génère des bruits, notamment pendant la saison des gros travaux, récolte, semis, et notamment lors des semis de…

Le déconfinement se prépare en Deux-Sèvres
Département classé vert, les Deux-Sèvres sont très peu touchés par l’épidémie de Covid-19. La sortie du confinement se prépare…
Partir de la ferme... pour mieux revenir
Alexandre Brousseau rejoint l’exploitation familiale à Nueil-les-Aubiers, après avoir acquis de l’expérience comme technicien-…
Hélène Blaud, présidente nationale des anciens exploitants
Jeudi 14 mai, Hélène Blaud a été élue présidente de la section nationale des anciens exploitants. Pendant trois ans, la Deux-…
L’agroalimentaire a mis les bouchées doubles pendant le confinement
La fermeture de la restauration hors domicile a obligé la filière à se tourner vers la grande distribution, alors que la demande…
Tourisme vert pour un département "vert"

Après les annonces du gouvernement sur un plan de relance du tourisme, avec une enveloppe de 18 milliards d’euros à la clé, le…

Publicité