Aller au contenu principal

Recherche et développement
Une molécule pour réduire l’émission  de méthane

Le 3-NOP inhibe le méthane, mais il entraîne une production plus élevée d’hydrogène. La recherche travaille toujours sur l’amélioration génétique ou la modification du microbiote des bovins pour limiter, sur le long terme, la diffusion de gaz à effet de serre.

Une nouvelle étude, publiée en juillet 2020 dans la revue Dairy Science, montre que l'utilisation de 3-nitrooxypropanol (3-NOP), à proportion de 100 mg/kg dans la ration, réduit jusqu'à 40 % les émissions de méthane des troupeaux laitiers.
© Christelle Picaud

Une première étude menée par Alexander Hristov a montré dès 2015 que l’ajout de 40 à 80 mg/kg de 3-nitrooxypropanol (3-NOP) dans la ration permettait de réduire les émissions de méthane de 30 %.

Une nouvelle étude, publiée par le même auteur en juillet 2020 dans la revue Dairy Science montre des réductions de 40 % des émissions des troupeaux laitiers à partir de 100 mg/kg de ration.

En tout, une trentaine de publications seraient parues depuis les premières études. Comme celle de Hristov en 2015, la plupart ont reçu l’aide de l’entreprise néerlandaise de nutrition animale DSM, qui a développé la molécule. Les résultats scientifiques sont ainsi venus appuyer la demande d’AMM déposée en juillet 2019 par l’entreprise, avec l’espoir de pouvoir le commercialiser dès la fin 2020.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité