Aller au contenu principal

Une nouvelle campagne sur le beurre Charentes-Poitou

Le syndicat des laiteries a décidé de lancer une campagne publicitaire à la télévision pour relancer la consommation du beurre AOP Charentes-Poitou.

La campagne de publicité s’étalera sur 17 semaines sous forme de sponsoring d’émissions principalement.
La campagne de publicité s’étalera sur 17 semaines sous forme de sponsoring d’émissions principalement.
© Charentes-Poitou

Pour dynamiser ses ventes de beurre AOP Charentes-Poitou, le syndicat des laiteries a décidé d’investir dans des spots télé. « Fini le saupoudrage », annonce son président, Patrick Roulleau, « plus de grands affichages ou de placards publicitaires ». Sur des chaînes ciblées, vers des créneaux de télé-cuisine ou de consommation grand public, le beurre AOP Charentes-Poitou va décliner les visuels actuels déjà utilisés. On s’achemine donc davantage vers du sponsoring d’émissions. Des campagnes de publicité qui n’ont certes rien à voir en termes de coût avec celles de ses concurrents. « Une campagne Président s’élève à 2,5 millions d’euros par exemple ». Seront donc sponsorisés Le Meilleur boulanger, Les carnets de Julie, Les escapades de Petitrenaud et la cuisine d’Outre-mer.

Dix-sept semaines en tout, sur « des émissions où nous ne prenons pas de risques. » Ces messages, de quelques secondes seulement, rappelleront la tradition du goût, le logo AOP et la célèbre petite vache. Le tout pour un coût d’environ 450 000 euros. La presse professionnelle ne sera pas oubliée pour autant. « Dans le top 10 des marques, nous sommes sixièmes. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge
Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet…
Manifestation de Bassines non merci en opposition au projet de réserves des la Sèvre niortaise.
La transition agroécologique, l’enjeu des réserves de substitution
Partisans et opposants parlent de la nécessaire transition agro-écologique. Pour les premiers les réserves de substitutions sont…
Capr'inov, un salon à huis clos

Pas de public, pas d’exposant. C’est une édition spéciale de Capr’inov que l’équipe du salon de la chèvre est contrainte d’…

À 50 ans, la Corel affiche sa bonne santé commerciale
La coopérative d’élevage a tenu son assemblée générale le jeudi 24 septembre. Avec un nouveau directeur et un nouveau président,…
La CLS pose les briques d’une meilleure valorisation
Début septembre, la coopérative laitière de la Sèvre (CLS) a sorti un nouveau produit visant à sécuriser le revenu des éleveurs…
L’économie de gaz à effet de serre, un nouveau revenu à aller chercher
Alors que les exploitations cherchent à être les plus vertes possibles tout en améliorant leurs coûts de production, la vente de…
Publicité