Aller au contenu principal

Une nouvelle SMA applicable dans les Deux Sèvres et la Vienne

La MSA Sèvres-Vienne, qui s’est réunie en mai, a fixé la surface minimale d’assujettissement, qui remplace la surface minimum d’installation, à 12,5 hectares, contre 20 hectares auparavant pour les Deux-Sèvres.

La nouvelle SMA est applicable depuis le 4 juillet 2016.
La nouvelle SMA est applicable depuis le 4 juillet 2016.
© Christophe Maître/Inra

La SMA (surface minimale d’assujettissement) fait partie de l’AMA (activité minimale d’assujettissement), qui permet d’attribuer un statut aux personnes exerçant une activité agricole. Si une personne met en valeur au moins une AMA, elle aura le statut de chef d’exploitation.
Suite à la parution des décrets de la loi d’avenir, la SMA est applicable depuis le 21 mars 2015 et a remplacé la SMI (surface minimum d’installation), qui était fixée par arrêté préfectoral suite à une délibération de la direction départementale du territoire. La SMA est égale à la moitié de la SMI. Ainsi, en Deux-Sèvres, la SMA est de 20 hectares, contre 40 auparavant.


Dans la Vienne, deux valeurs existaient : 25 ha et 34 ha. Les SMA sont donc de 12,5 ha et 17 ha, selon la situation géographique.
Les dispositions de la loi d’avenir ont également attribué la fixation de la nouvelle SMA à la caisse de MSA. Le conseil d’administration de la MSA Sèvres-Vienne, réuni le 20 mai 2016, a fixé la SMA, en accord avec les organismes professionnels agricoles, à 12,5 ha pour les départements des Deux-Sèvres et de la Vienne.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 26 août 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Restaurateurs et éleveurs réunis autour de mêmes valeurs
La société Dénoues a créé une marque pour restaurer le lien entre amoureux de bonne viande. L’idée ? Que l’éleveur sache où part…
Publicité