Aller au contenu principal

Bruno Le Maire :
« Une pause en matière de règles environnementales »

« L'agriculture française est en convalescence. Ne freinons pas son redémarrage », a expliqué le ministre de l'agriculture Bruno Le Maire dans une interview au quotidien Ouest-France du 4 octobre. « Nous devons adapter un certain nombre d'objectifs qui ne sont plus atteignables », a-t-il affirmé, interrogé sur la capacité de l'agriculture à tenir les objectifs du Grenelle de l'environnement, qui prévoit notamment un renforcement de l'encadrement des produits phytosanitaires. Le ministre demande, comme il l'avait fait il y a plusieurs mois, « une pause en matière de règles environnementales pour laisser le temps aux paysans français de mettre en place ce qui a déjà été décidé, plutôt que de rajouter toujours plus de règles qu'ils n'arriveront pas à suivre dans l'état actuel ». En ce qui concerne l'interprofession laitière, le ministre affirme qu' « il faut que le dialogue s'engage le plus rapidement possible entre tous les syndicats représentatifs ».


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Léa Izambart
Léa veut s’installer, malgré les difficultés
Malgré une conjoncture en berne en bovins allaitants, Léa Izambart fourmille d’idées pour amener un nouveau souffle à l’…
Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
Publicité