Aller au contenu principal

Installation
Une protection nouvelle pour l’exploitant individuel

En cas d’installation, l’EIRL est un moyen non sociétaire de séparer l’activité professionnelle des biens privés.

La loi du 15 juin 2010 offre à compter du 1er janvier 2011 la possibilité pour un entrepreneur individuel de séparer ses biens privés de ses biens professionnels sans avoir pour autant à constituer une société.
L’intérêt de la loi relative à l’Entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) est de permettre aux exploitants de mettre leur patrimoine personnel à l’abri de leurs créanciers professionnels grâce à la création du « patrimoine d’affectation professionnel ». Ce patrimoine est obligatoirement composé de l’ensemble des biens nécessaires à l’exercice de l’activité professionnelle (bâtiments, matériel, cheptel, stocks, DPU, fond agricole, bail cessible, etc.) à l’exception des terres qui peuvent rester dans le patrimoine personnel. Ce patrimoine professionnel sera seul engagé en cas de difficultés financières. Il reste aux banques à ne pas demander d’autres garanties personnelles (caution, hypothèque).

 

AWNOL2ZW_0.pdf (28.91 Ko)
Légende
Comparaison entre EIRL et sociétés
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Léa Izambart
Léa veut s’installer, malgré les difficultés
Malgré une conjoncture en berne en bovins allaitants, Léa Izambart fourmille d’idées pour amener un nouveau souffle à l’…
Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
Publicité