Aller au contenu principal

Stratégie alimentaire
Une ration selon la productivité des chèvres et des fourrages

C’est un fait, le coût des concentrés continue d’augmenter. Comment s’adaptent les éleveurs face à ce phénomène ? L’analyse des résultats technico-économiques est une clé pour faire des choix. Illustration à la Scea Montplaisir, à La Ronde.

Les concentrés étant de plus en plus chers, Sylvain Marollaud cherche à ajuster les rations de ses chèvres pour s’y retrouver financièrement, sans rogner sur la qualité du lait.
© Chloé Poitau

Il avait réussi à bloquer le prix de son contrat en 2020, il ne le fera pas deux ans de suite. Cet été, Sylvain Marollaud, éleveur de 600 chèvres saanen à La Ronde (La Forêt-sur-Sèvre) a donc vu ses concentrés chèvres laitières augmenter non pas de 20 €/t mais bien de 50. Ce contexte de hausse touche toutes les productions, l’augmentation moyenne du coût sur les rations (humides et sèches) avoisinerait 30 €/tonne de lait, et conforte Sylvain dans sa volonté d’explorer de nouvelles pistes pour nourrir son troupeau :

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Trois règles clés à maîtriser avant de s’installer en élevage ovin
Depuis deux ans, la conjoncture est porteuse pour la production ovine. Mais avant d’installer un atelier, il faut bien raisonner…
Ambiance Terre : le plus gros événement agricole en Deux-Sèvres s’organise

Nouvelle année et nouvel essai pour reprogrammer Ambiance Terre, l’événement de promotion des métiers agricoles…

Il construit lui-même son semoir en semis direct
Polyculteur éleveur à Vérines (17), Jérôme Rivasseau n'a pas été suivi par sa Cuma pour s’équiper d’un semoir en semis direct. Qu…
Et ainsi va la vie d’une agriculture qui s’adapte

La connaissance est une force, l’ouverture un atout pour se projeter, pour construire.

Cette punchline concentre les…

Des vaches Angus pour valoriser les prairies gâtinaises
Le 2 décembre, le Sertad (syndicat des eaux) et Bio Nouvelle-Aquitaine animaient une rencontre à l’EARL des Bouchauds, à Saint-…
Miniatures agricoles : petite échelle mais grande passion
À l’approche de Noël, les concessions de matériels agricoles mettent les jouets à l’honneur sous le sapin. Les tracteurs et…
Publicité