Aller au contenu principal

Arboriculture
Une récolte de pommes qui s’annonce sans pépins

A la tête de 14 hectares de vergers, Jacques Perochon a entamé la récolte de ses pommes avec deux semaines d’avance. Ses premières estimations quant au tonnage et à la qualité du fruit sont plutôt bonnes.

« On évite de cueillir les pommes sous la pluie car elle altère les cellules du fruit », précise Jacques Pérochon (au premier plan).
« On évite de cueillir les pommes sous la pluie car elle altère les cellules du fruit », précise Jacques Pérochon (au premier plan).
© D. P.

«En dix jours, nous avons déjà récolté 55 tonnes de pommes », comptabilisait, jeudi 25 août, Jacques Pérochon, à la tête  des Vergers du pré, une exploitation de 14 hectares situé entre Pamplie et Fenioux et dont le siège social est à Clessé. Il estime la récolte un peu supérieure à celle de 2010, année qui a redonné la pêche au producteur de pommes avec sa cueillette de 700 tonnes. Et d’ajouter : « Cette année, nous enregistrerons un tonnage au-dessus de la normale ».

Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
Publicité