Aller au contenu principal

Arboriculture
Une récolte de pommes qui s’annonce sans pépins

A la tête de 14 hectares de vergers, Jacques Perochon a entamé la récolte de ses pommes avec deux semaines d’avance. Ses premières estimations quant au tonnage et à la qualité du fruit sont plutôt bonnes.

« On évite de cueillir les pommes sous la pluie car elle altère les cellules du fruit », précise Jacques Pérochon (au premier plan).
« On évite de cueillir les pommes sous la pluie car elle altère les cellules du fruit », précise Jacques Pérochon (au premier plan).
© D. P.

«En dix jours, nous avons déjà récolté 55 tonnes de pommes », comptabilisait, jeudi 25 août, Jacques Pérochon, à la tête  des Vergers du pré, une exploitation de 14 hectares situé entre Pamplie et Fenioux et dont le siège social est à Clessé. Il estime la récolte un peu supérieure à celle de 2010, année qui a redonné la pêche au producteur de pommes avec sa cueillette de 700 tonnes. Et d’ajouter : « Cette année, nous enregistrerons un tonnage au-dessus de la normale ».

Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Influenza Aviaire, Deux-Sèvres, Augé
Grippe aviaire : le sud-ouest des Deux-Sèvres concerné par des mesures de prévention
Le virus hautement pathogène H5N8 a été détecté le 20 octobre sur deux cygnes tuberculés aux Pays-Bas. Pour limiter les risques d…
Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Agriculteur, même pas peur !
CAPa, bac CGEA, BTS PA, BPREA… Ces sigles sont autant de portes différentes pour entrer dans le monde de l’agriculture. Les…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Publicité