Aller au contenu principal

Apiculture
Miel : une très bonne saison 2019-2020 dans l'ensemble

La période de récolte touche à sa fin et révèle un bilan plutôt positif, hormis en forêt où les températures de juin, plutôt basses, ont freiné les abeilles.

Malgré 250 ruches en production cette année, Gérald Grégoire, de Culture Api, accusera une légère baisse cette année due aux mauvaises conditions en forêt. Les autres miels, sur l’ensemble de la région, ont bien marché.
© AS. G.

« Je n’avais jamais mis autant de hausses » : ce constat, ils sont plusieurs adhérents de l’association de développement de l’apiculture (ADA) Nouvelle-Aquitaine à l’avoir fait remonter cette année sur le secteur Poitou-Charentes. C’est que la saison a démarré sur les chapeaux de roue, les miels de colza et d’aubépine étant rentrés dès le début du mois de mai. Les semis échelonnés de tournesol, associés à une pluviométrie généreuse en juin, ont donné des conditions intéressantes pour les abeilles qui ont profité d’un sol gorgé d’eau et bénéficieront d’une plus longue période d’éclosion des fleurs. Du côté de Villiers-en-Plaine, une apicultrice témoigne d’un rendement exceptionnel : « avec trois ruches, j’ai obtenu 96 kg de miel ! ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité