Aller au contenu principal

Stockage de l'eau
Une tribune politique dressée à Epannes

Bassine Non merci
Dimanche à Epannes, le collectif appelle à poursuivre l'action contre le projet de "Bassines"
© Christelle Picaud

Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot accepteront-ils d’échanger leur drapeau au nom de la lutte que Bassines non merci souhaite collective ? Selon les organisateurs, ces échanges seront, tout au long de l’après-midi du 11 octobre, le symbole fort d’une « agglomération des forces politiques » contre l’accaparement « par quelques-uns des biens communs » : l’eau aujourd’hui, précise Julien Le Guet, porte-parole du collectif, lors d’une conférence de presse. Demain, nous devrons agir sur les dossiers de l’éducation, de l’accès aux énergies… ».

Ce mois d’octobre, c’est une tournure politique que prend le 7e Water Stock du collectif BNM. La mobilisation aura lieu à Épannes, l’une des communes qui verra sortir l’une des premières réserves du programme de stockage, objet d’un compromis à l’échelle du territoire qui continue d’être contesté par le collectif.

À quelques mois des élections régionales, si les organisateurs disent vouloir laisser une place aux associations citoyennes, ce sont bien des tribunes politiques qui seront dressées. « Le père Rousset va devoir choisir son camp entre le Modem, LREM ou la gauche ». Et Julien Le Guet de poursuivre : « Non, la guerre de l’eau n’est pas déclarée. Mais Alain Rousset a le doigt sur le bouton. Va-t-il choisir la guerre ou un projet de territoire » ? Les partisans se disent favorables à l’irrigation si c’est pour produire les « patates » consommées localement. C’est ce projet de territoire et pas un autre qu’ils souhaitent voir adopté.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
Publicité