Aller au contenu principal

Une tribune pour la résistance climatique « après le confinement »

© Public Domain Pictures

Des personnalités proches des milieux écologistes ont publié le 19 mars une tribune sur le site du quotidien Le Monde pour demander une action forte sur le climat à l’issue de la période de confinement, estimant que « la crise du coronavirus vient démontrer à tous qu’une bascule rapide est possible ». Parmi les signataires figurent le photographe Yann Arthus-Bertrand, l’astrophysicien Aurélien Barrau, l’écrivain Pierre Rabhi, le collapsologue Pablo Servigne, ou encore Maxime de Rostolan, fondateur de Fermes d’avenir. Visant la neutralité carbone pour 2050 grâce à « une décroissance énergétique », ils demandent aux bonnes volontés de les suivre dans l’adoption de gestes quotidiens, notamment en privilégiant une alimentation bio et végétarienne et en se limitant à deux repas carnés par mois. Grâce à ce socle, les auteurs espèrent ensuite nouer des alliances avec d’autres organisations, pour porter leur transition au plan national, puis au plan international. L’objectif de neutralité carbone a été fixé à 2050 au niveau de l’UE par le Green deal de la Commission. La Corée du Sud, en pleine crise du coronavirus, s’est elle aussi engagée sur cet horizon.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité