Aller au contenu principal

Salon de l’agriculture
Upsa, la vitamine du Gaec Rossard-Marcilly, paradera au Salon de l’agriculture

La journée des Deux-Sèvres aura lieu le mardi 24 février tandis que sur le ring central, la race parthenaise concourra. Upsa et Doudoune porteront les couleurs du Gaec Rossard- Marcilly.

Sébastien et Jean-Luc Rossard passeront une semaine à Paris avec Doudoune et Upsa.
Sébastien et Jean-Luc Rossard passeront une semaine à Paris avec Doudoune et Upsa.
© DR

Dans quelques jours Upsa et Doudoune seront à Paris avec douze de leurs congénères des Deux-Sèvres. Depuis quelques semaines, la mère, 6 ans, et sa jeune fille, 3 mois, bénéficient d’un régime spécial. Sébastien et Jean-Luc Rossard, associés du Gaec Rossard-Marcilly, bichonnent les deux parthenaises. Mardi 24 février (*), sur le grand ring du salon de l’agriculture, elles représenteront les couleurs de l’élevage de Verruyes dans la catégorie vache suitée.

Valeur bouchère
Isolée dans un enclos,  Upsa est nourrie à volonté. “Nous n’avions que trois mois et demi pour la préparer.” Une vache qui met bas a une tendance à la maigreur. Elle devait se remplumer.
L’objectif est atteint. Lavée, brossée, ce lundi 9 février, à quinze jours de l’événement, la star de l’élevage arbore des formes valorisantes. “La couleur de sa robe est conforme aux standards de la race.” Une caractéristique séduisante. Les éleveurs sont d’ailleurs persuadés que la sélection d’Upsa pour Paris est en partie dûe à cette particularité. Séduire les professionnels de l’élevage, mais également les bouchers et les consommateurs est l’objectif poursuivi chaque année au Salon de l’agriculture. “Paris, c’est une vitrine.”  Ici, la race y présente ses nombreuses qualités.  Rendement carcasse, tendreté et saveur de la viande sont vantés auprès des bouchers et consommateurs. En contribuant par leur présence à l’œuvre collective, les éleveurs investissent individuellement pour leur avenir dans le commerce de la génétique. « Cette sélection est une reconnaissance du travail conduit ces dernières  années. » C’est également grâce à un détour par Paris que l’on se fait un nom dans le monde de l’élevage.  
Sélectionné en 2004, en 2006 et en  2007 avec Séguia, le Gaec Rossard- Marcilly n’en est pas à son coup d’essai. Cet été, lors du spécial à Saint-Maixent les trois animaux présentés ont enlevé un 1er, 2e et 3e prix. De vrais encouragements. Quatre ans après l’installation de Sébastien, le fils, l’amélioration de la valeur génétique des animaux est l’objectif. Pas question pour cet élevage d’une centaine de vaches de changer de cap, en si bonne voie.

(*) Dans la mesure où les tests FCO de Doudoune sont négatifs.

Les éleveurs exposants
- Race parthenaise : concours le lundi 23 février. Gaec Rossard (Verruyes), EARL Bonneau (Fomperron), EARL Christal (Souvigne), Bonnifait Jean-Luc (Refannes), EARL Babin (Le Beugnon), EARL Marc (Le Busseau), Gaec Delion (La Peyratte), Gaec La Quairie (Saint-Christophe-sur-Roc), Gaec La Vonne (Vautebis), Gaec Les Sapins (La Chapelle-Bertrand), Gaec Picauville (Scille), Gaec Goudeau Thierry (Verruyes), Jaulin Jean-Luc (La Peyratte), SCEA Marquois (Scille).
- Race charolaise : concours le 23 février. Gaec du Chene, M. Girault (Fressines), Baudouin Thierry (Clazay), Bonnet Jacky (Largeasse).
- Race prim’holstein : concours le lundi 23 février. Gaec du Chemin blanc (Les Groseillers).
- Race blonde d’Aquitaine : concours le 25 février. Gaec Le Portail Rouge, M. Moussard (Saint-Martin-de-Bernegoue), Gaec élevage Morin (Mauléon).
- Race ovine rouge de l’Ouest : Talon Bernadette (Nueil-les-Aubiers).
- Race ovine Mouton vendéen : concours le 24 février sur le ring ovin. SCEA Boye père et fils (Pougne -Herisson), Clement Céline (Vasles).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Vue d'ensemble, Festival de l'élevage, France Parthenaise, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Elevage
National parthenaise : le concours de la relance
120 animaux participeront les 9 et 10 septembre au national de la race organisé au marché de Parthenay. Un événement programmé,…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

Loin de la capitale, Elsa renoue avec l’histoire familiale
À 25 ans, Elsa Favriou a trouvé sa voie dans le maraîchage diversifié. Depuis plus d’un an, elle remet en culture les terres de…
SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Publicité