Aller au contenu principal

Paillage
Utiliser des litières alternatives pour le paillage des animaux

Les éleveurs anticipent les difficultés d’approvisionnement en paille pour la litière des animaux. Le bois déchiqueté, le miscanthus ou encore la dolomie peuvent être utilisés à la place ou en complément de la paille.

La litière de bois est une solution intéressante en termes de pouvoir absorbant. Une tonne de plaquettes, qui peut absorber environ 1 400 l d’urine, revient à environ 80-90 euros.
© Réussir bovins viande

La paille constitue la ressource traditionnelle pour la litière des animaux en bâtiment, mais cette matière première peut être localement absente, en zone d’élevage par exemple, ou faire défaut en fonction des aléas climatiques. Selon les types d’animaux, des litières alternatives peuvent être utilisées pour remplacer la paille.
Une bonne litière doit présenter plusieurs caractéristiques : avoir un bon pouvoir absorbant, générer peu de poussières lors de sa mise en œuvre, être disponible et bon marché, facile à mettre en œuvre et ne pas générer de produits toxiques ou d’indésirables. Par ordre croissant sur le pouvoir absorbant, on peut distinguer les plaquettes forestières, le miscanthus, les menues pailles, la paille de colza, la paille de triticale et enfin la paille de blé.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité