Aller au contenu principal

Vacances
Vacances confortables pour revenus modestes

Guy et Martine Malinge de Beaulieu-Sous-Bressuire partent en vacances sans dépenser un centime dans l’hébergement. Ils gardent les maisons en l’abscence de leurs propriétaires, eux-mêmes partis se reposer ailleurs.

Guy et Martine Malinge choisissent leurs séjours selon les régions qu’ils veulent visiter. Ils ne sont pas insensibles à l’équipement de la maison qu’ils vont garder. La présence d’un Jacuzzi ou d’une piscine n’est pas pour leur déplaire.
Guy et Martine Malinge choisissent leurs séjours selon les régions qu’ils veulent visiter. Ils ne sont pas insensibles à l’équipement de la maison qu’ils vont garder. La présence d’un Jacuzzi ou d’une piscine n’est pas pour leur déplaire.
© N.C.

A quelques heures du départ, Guy est impatient. Martine, son épouse le regarde avec complicité. Alors qu’ils bouclent les valises pour un nouveau séjour au cœur de l’été, Guy s’inquiète de n’avoir aucun projet de vacances pour l’automne. Aucune proposition ne l’intéressant n’est dernièrement « tombée » sur le site de l’association Résidence Partner's Service. De retour de Seine et Marne où les 18 jours de leur sixième séjour de l’année portera le compteur des vacances annuelles au nombre de 83 jours, le couple de Beaulieu-sous-Bressuire va se poser quelques semaines. Mais, avant la fin de l’année, les résidents-gardiens de RPS aimeraient partir à la découverte d’une nouvelle région.  Lire la suite dans Agri 79

Residence Partner's Service

Un échange de bons procédés


Raymond Evanno à créer son association en 2000. En 13 ans, près de 700 propriétaires ont bénéficié des services de résidents-gardiens retraités. Seuls les adhérents propriétaires participent aux frais de fonctionnement de l’association RPS. Un forfait allant de 4 euros à 12,90 euros par jour de gardiennage selon la période du séjour, les servitudes et la situation géographique du bien sont à acquitter. Les retraités gardiens ne dépensent rien. Depuis cette année, ils bénéficient même d’un forfait participant aux frais engagés pour le déplacement.
RPS couvre tous le territoire français. Quelques biens en Suisse, Espagne, Canada, Corse sont occasionnellement proposés. « La formule à l’avantage de rassurer les uns et de proposer aux autres des vacances dans des lieux différents d’une fois sur l’autre et gratuites », précise Raymond Evanno. À ce jour 650 retraités ont au moins une fois tenté l’aventure.
Site internet, http://www.residencepartners.com/

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Congrès FNSEA, Organisation, Niort, Deux-Sèvres, Acclameur
La Fnsea s’implique pour que vive la ruralité
Plus de 1000 membres du réseau Fnsea sont attendus à Niort pour le congrès de l’organisation nationale. Initialement programmé en…
Claustration des volailles dans une quarantaine de communes du sud Deux-Sèvres
Après un cas dans les Ardennes, la claustration des volailles est imposée depuis vendredi 10 septembre dans les zones à risque…
Publicité