Aller au contenu principal

Vers un prix de marché pour les installations photovoltaïques

A l’instar d’autres énergies renouvelables, le photovoltaïque tend, depuis 2010, à devenir une filière mature qui in fine, n’imposera plus de soutien du tarif de rachat du kWh.

Le coût de revient du kWh photovoltaïque est encore, dans la majorité des cas, supérieur au prix d’achat du kWh réseau.
Le coût de revient du kWh photovoltaïque est encore, dans la majorité des cas, supérieur au prix d’achat du kWh réseau.
© Ronan Lombard

La revente d’électricité produite au moyen de panneaux photovoltaïques n’est rentable que sous certaines conditions. Pour le marché agricole, il existe deux solutions :
- les puissances inférieures à 100 kWc, qui font l’objet d’un tarif réglementé ;
- les puissances entre 100 et 250 kWc, qui font l’objet d’un appel d’offres.
Dans les deux cas, le tarif de rachat baisse au fur et à mesure du temps, de quelques euros/kWh voire d’une dizaine d’euros selon les périodes (trimestrielle pour le tarif réglementé, selon les dates d’appel d’offres pour les moins de 250 kWc).

Un remboursement de prêt délicat à gérer
La solution photovoltaïque est un placement à long terme. Il y a eu des années où le tarif de rachat était fortement soutenu et le chiffre d’affaires important. Le tarif actuel a pour sa part été divisé par cinq. Dans le même temps, le coût des installations a lui aussi chuté pour atteindre un niveau très bas. À titre d’exemple, en 2010, une installation de 100 kWc se négociait autour de 3,60 €/Wc. Aujourd’hui, cette même installation se négocie autour de 1,05 €/Wc, soit 70 % de moins.
Cependant, au regard du chiffre d’affaires généré, il faut bien analyser la situation :
- distance du projet au réseau (en terrain privé ou public) ;
- orientation et inclinaison optimale ;
- bâtiment existant ou en cours de réalisation ;
- financement bancaire et autofinancement.

Plus d'infos dans le dossier "Energie à la ferme" du journal Agri 79 du 22 avril 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Les travaux de la ferme aux 1200 taurillons pourraient débuter en 2021
La décision de la cour administrative d’appel, le 29 décembre, a fait tomber l’annulation de l’autorisation d’exploiter qui avait…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Publicité