Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Economie nationale
Vers une hausse du prix de l’alimentation animale

La baisse de production, estimée à 4 % en 2020, et les répercussions de la crise sanitaire devraient augmenter les coûts de production, selon les industriels.

La hausse du prix du transport mais aussi celle du prix des vitamines influenceront le prix de l'alimentation animale.
© chambre d'agriculture

Dans les prochains mois, il y aura « clairement une augmentation des coûts de production » des fabricants d’alimentation animale, prévient François Cholat, le président du Snia (industriels), invité lors d’une conférence de presse de FranceAgriMer le 13 mai. En cause : la hausse du coût du transport, les répercussions de la crise sanitaire, mais aussi « l’augmentation importante du prix des vitamines et oligo-éléments ».

Selon le Snia, il est toutefois trop tôt pour quantifier les hausses de prix que subiront les clients car les marchandises concernées « ne sont pas encore traitées ». Écartant pour l’heure le risque de rupture en vitamines et oligo-éléments, il estime « qu’on verra l’effet à partir de juillet au niveau des fabricants. Il y a un vrai risque qu’ils soient pris en étau, vu la nécessité de répercuter ce surcoût dans un système qui freine l’inflation ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le déconfinement se prépare en Deux-Sèvres
Département classé vert, les Deux-Sèvres sont très peu touchés par l’épidémie de Covid-19. La sortie du confinement se prépare…
Les bruits liés aux canons effaroucheurs d’oiseaux

L’agriculture génère des bruits, notamment pendant la saison des gros travaux, récolte, semis, et notamment lors des semis de…

Partir de la ferme... pour mieux revenir
Alexandre Brousseau rejoint l’exploitation familiale à Nueil-les-Aubiers, après avoir acquis de l’expérience comme technicien-…
Benoit Forestier, un vétérinaire rural en constante adaptation
Benoit Forestier, vétérinaire rural depuis trente ans à Chiché, a vu son métier se transformer en même temps que la profession d’…
Hélène Blaud, présidente nationale des anciens exploitants
Jeudi 14 mai, Hélène Blaud a été élue présidente de la section nationale des anciens exploitants. Pendant trois ans, la Deux-…
L’agroalimentaire a mis les bouchées doubles pendant le confinement
La fermeture de la restauration hors domicile a obligé la filière à se tourner vers la grande distribution, alors que la demande…
Publicité