Aller au contenu principal

Lait de chèvre
Vers une sortie de crise entre éleveurs et entreprises laitières

La nomination d’un médiateur dans le conflit entre les éleveurs de chèvres et Terra Lacta semble avoir permis d’avancer. Le fait que personne n’aurait intérêt à voir le prix du lait baisser durablement semble faire consensus.

Vendredi 29 février, à Mareuil-sur-Lay, une mobilisation qui a enclenché un processus de réglement du conflit.
Vendredi 29 février, à Mareuil-sur-Lay, une mobilisation qui a enclenché un processus de réglement du conflit.
© N. C.

Il y a eu la manifestation à Surgères, le 13 décembre. Puis une autre à Mareuil-sur-Lay, le 29 février. Dans l’un et l’autre cas, c’était pour dénoncer la baisse du prix du lait de chèvre qu’annonçait Terra Lacta, ex Glac. Ces deux temps forts de la contestation des éleveurs n’avaient débouché jusqu’à mercredi 7 mars qu’à la nomination d’un médiateur, Georges-Pierre Malpel, haut fonctionnaire du ministère de l’Agriculture.Thierry Jayat, président de la section caprine départementale, est de tous ces combats. Il regrette « l’absence de volonté de Terra Lacta  de discuter du prix du lait sur mars et avril », la semaine dernière sur le site vendéen. Lundi, lors de la réunion de la section caprine régionale, il n’a pas été surpris de la réaction des éleveurs qui estiment « qu’il n’y a pas d’autre solution que de gérer les volumes », résume-t-il. Selon lui, « il faut agir vite, par une gestion audacieuse des stocks. Plus on tardera, plus on mettra la filière à mal ».

Lire la suite en page 4 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité