Aller au contenu principal

Vétérinaires : Le recrutement s’ouvre

Les 160 étudiants recrutés dans le cadre de la procédure Parcoursup accéderont au diplôme d’État de docteur vétérinaire après six ans d’études.

© Onisep

Cette année, les élèves de terminale qui souhaitent devenir vétérinaires pourront s’inscrire via Parcoursup dans les écoles nationales vétérinaires (Alfort, Lyon-Vet AgroSup, Nantes-Oniris et Toulouse). Les écoles nationales vétérinaires n’étaient jusqu’alors pas accessibles en post-bac.

Le décret relatif à l’enseignement vétérinaire a été publié le samedi 5 décembre au Journal Officiel. Une nouvelle voie d’accès aux écoles nationales vétérinaire est ainsi créée, intitulée « Première année commune aux écoles nationales vétérinaires » (PACENV).

Les 160 étudiants recrutés dans le cadre de la procédure Parcoursup accéderont au diplôme d’État de docteur vétérinaire après six ans d’études au sein de l’une des quatre écoles nationales vétérinaires, au lieu de sept ans actuellement. Ils seront rejoints en deuxième année d’études vétérinaires par les étudiants recrutés par les autres voies du concours vétérinaire, notamment celle organisée à l’issue de la classe préparatoire « biologie-chimie-physique-sciences de la terre ».

Cette nouvelle voie d’accès vise non seulement à augmenter le nombre de vétérinaires formés pour la pratique rurale, mais offre aux élèves de terminale ayant de bons résultats scolaires, mais qui hésitent à s’inscrire dans un cursus de classe préparatoire aux grandes écoles, la possibilité de postuler directement dans une des quatre écoles nationales vétérinaires. Cette réforme s’inscrit dans la volonté du gouvernement de favoriser l’ouverture sociale et diversifier le recrutement des grandes écoles.

Les candidats peuvent consulter sur Parcoursup l’offre de formation proposée par les écoles vétérinaires depuis le 21 décembre. Ils pourront formuler des vœux à partir du 20 janvier 2021. Toutes les informations sur ce concours sont disponibles sur : https://concours-veto-postbac.fr/

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
Publicité