Aller au contenu principal

National Parthenais
Viaduc relie Paris à Saint-Maixent

La race parthenaise a une force d’attraction impressionnante. En trois jours de concours national, la race locale a attiré 5000 visiteurs à Saint-Maixent-l’École.

Le concours national de la race parthenaise est revenu, vingt ans plus tard, en terres saint-maixentaises.
Le concours national de la race parthenaise est revenu, vingt ans plus tard, en terres saint-maixentaises.
© DR
43 élevages, 200 animaux. Le week-end dernier, à Saint-Maixent-l’Ecole, les effectifs au concours national parthenais n’étaient pas ceux des grandes années. Les efforts des adhérents du comice agricole - les organisateurs de cette édition 2008 - n’y auront rien fait. Piqués par des charges en nette augmentation, circonscrits dans leurs mouvements par les risques pesants de FCO, les éleveurs ont montré une moindre mobilisation les 26, 27 et 28 septembre. Outre son incidence sur les effectifs, la morosité qui affecte élevage ne transpirait pas sur le ring dressé pour l’occasion place Denfert-Rochereau. « Les éleveurs qui ont fait le choix de participer ont fourni de gros efforts pour la préparation des animaux », juge Vincent Loiseau, directeur de l’OS parthenaise. « Ni trop gras, ni trop maigres », les spécimens en concours ont permis le déroulement d’une manifestation de haut niveau, sous le soleil. Un fait si rare cette année, qu’il mérite d’être souligné. L’événement aura célébré à nouveau les qualités de Viaduc. Le champion du concours général de la race organisé au Salon de l’agriculture, également meilleur mâle issu de la station d’évaluation génétique, décrochait le week-end dernier le titre de Champion des taureaux adultes. Cette manifestation aura également mis en valeur la qualité du travail des éleveurs Delion. Le Gaec a décroché le 1er prix d’ensemble, 2e prix femelle par le père, 1e prix femelle par la mère ainsi que le prix de championnat jeunes taureaux. « La juste récompense d’un travail conduit sur trois générations », estime Vincent Loiseau. C.P.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Vue d'ensemble, Festival de l'élevage, France Parthenaise, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Elevage
National parthenaise : le concours de la relance
120 animaux participeront les 9 et 10 septembre au national de la race organisé au marché de Parthenay. Un événement programmé,…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

Loin de la capitale, Elsa renoue avec l’histoire familiale
À 25 ans, Elsa Favriou a trouvé sa voie dans le maraîchage diversifié. Depuis plus d’un an, elle remet en culture les terres de…
SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Publicité