Aller au contenu principal

Victoire en demi-teinte après le blocus du site Lactalis de Riblaire

Le 30 août, une vingtaine d’éleveurs ont bloqué le site de Lactalis à Riblaire. Le signal était adressé également aux coopératives. Le conflit a pris fin avec l’annonce d’un relèvement du prix du lait d’août à décembre.

L’action de mardi est aussi un avertissement à tous les transformateurs, privés ou coopératives.
L’action de mardi est aussi un avertissement à tous les transformateurs, privés ou coopératives.
© G.R.

«C’est totalement insuffisant », clame Alix Joubert, co-président de la section lait de la Fnsea 79, organisateur, avec Xavier Deborde, secrétaire général de JA 79, du rassemblement devant le site Lactalis, à Riblaire. Quelques instants après l’annonce de l’accord sur le prix du lait avec l’industriel de Laval, on a vite fait les calculs. « Au total sur l’année, les producteurs toucheront ce que les éleveurs livrant aux autres transformateurs toucheront sur l’année », poursuit-il, soit 27,5 centimes par litre (lire encadré) pour un coût de revient de 35 centimes. « Dans le secteur, Lactalis est le symbole de la filière laitière. C’est lui qui a décroché à 25 centimes », explique Alix Joubert.
À 7 heures, mardi 30 août, l’appel à mobiliser est donné. Une heure plus tard, un camion de collecte de Terra Lacta est « détourné » par les éleveurs sur le lieu de la manifestation. Puis un autre d’Eurial. Un troisième de Lactalis qui quittait le site est prié de rester sur place jusqu’à la fin de la matinée.


« L’objectif n’était pas de bloquer le site », poursuit Alix Joubert, mais de bien faire comprendre aux laiteries que toutes sont concernées par cette action. Il y a urgence. Aujourd’hui, les entreprises nous paient 27 centimes par litre, il nous faudrait 35 centimes, sinon ça va déménager rapidement. Dans la plupart des communes, on sait qui envisage d’arrêter à la fin de l’année, et pas forcément les petites structures ».

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 2 septembre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité