Aller au contenu principal

Diversification
"On vise la même clientèle pour l'ensemble de nos produits"

À 31 et 33 ans, Géraldine et Marc Mermet se sont lancés dans une aventure professionnelle commune. Leur projet original mêlant agriculture, monitorat, animation et vente directe leur permet de ne pas mettre tous leurs oeufs dans le même panier.

Officiellement propriétaires exploitants de la ferme de La Chagnée depuis janvier 2018, Marc et Géraldine Mermet ont aussi repris le poney club de Bessines en septembre dernier.
© F. Costes

Au cœur de leur exploitation de 45 hectares jouxtant Saint-Aubin-le-Cloud, Géraldine et Marc Mermet racontent comment ils ont mûri leur projet. « Quand on s’est rencontré, Marc avait une formation agricole, un petit élevage de poneys mais travaillait dans le transport routier. Moi, j’étais monitrice d’équitation », confie Géraldine. « Aucun de nos parents n’était agriculteur ou dans le secteur équestre, mais nous avions tous les deux le besoin de travailler dehors et sommes passionnés d’équitation depuis notre enfance », ajoute Marc.En 2014, ils décident donc de reprendre une ferme tout en poursuivant leurs activités d’élevage de poneys et de coaching équestre. Géraldine part alors un an en congé individuel de formation pour obtenir un diplôme de niveau 4 au lycée agricole de Melle, et en 2016, Marc entame une période de parrainage d’un an et demi.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité