Aller au contenu principal
Font Size

Diversification
"On vise la même clientèle pour l'ensemble de nos produits"

À 31 et 33 ans, Géraldine et Marc Mermet se sont lancés dans une aventure professionnelle commune. Leur projet original mêlant agriculture, monitorat, animation et vente directe leur permet de ne pas mettre tous leurs oeufs dans le même panier.

Officiellement propriétaires exploitants de la ferme de La Chagnée depuis janvier 2018, Marc et Géraldine Mermet ont aussi repris le poney club de Bessines en septembre dernier.
© F. Costes

Au cœur de leur exploitation de 45 hectares jouxtant Saint-Aubin-le-Cloud, Géraldine et Marc Mermet racontent comment ils ont mûri leur projet. « Quand on s’est rencontré, Marc avait une formation agricole, un petit élevage de poneys mais travaillait dans le transport routier. Moi, j’étais monitrice d’équitation », confie Géraldine. « Aucun de nos parents n’était agriculteur ou dans le secteur équestre, mais nous avions tous les deux le besoin de travailler dehors et sommes passionnés d’équitation depuis notre enfance », ajoute Marc.En 2014, ils décident donc de reprendre une ferme tout en poursuivant leurs activités d’élevage de poneys et de coaching équestre. Géraldine part alors un an en congé individuel de formation pour obtenir un diplôme de niveau 4 au lycée agricole de Melle, et en 2016, Marc entame une période de parrainage d’un an et demi.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité