Aller au contenu principal
Font Size

Visite du premier port céréalier de la façade atlantique

Les céréaliers de la section grandes cultures de la Fnsea Poitou-Charentes ont visité le port de La Rochelle.

Satisfait de cette visite, le groupe a décidé de renouveler ces journées en approfondissant la partie qualité des grains lors d’une autre visite de coopérative.
Satisfait de cette visite, le groupe a décidé de renouveler ces journées en approfondissant la partie qualité des grains lors d’une autre visite de coopérative.
© N.C.

Les céréaliers de la Fnsea Poitou-Charentes ont souhaité visiter le lieu d’exportation du fruit de leur travail. Le port de La Rochelle est en effet le seul port en eaux profondes de la façade atlantique, ce qui lui confère une place privilégiée pour l’exportation des céréales notamment produites en Poitou-Charentes. Les exploitants agricoles ont alors pu constater qu’ils bénéficient d’une excellente qualité de stockage portuaire, leur permettant ainsi d'acheminer vers les silos portuaires tout type de culture : céréales, maïs, tournesol, colza... Ces matières sont acheminées soit par camion soit par ferroutage. Les participants ont également visité la cabine de pilotage des silos du groupe Sica Atlantique, découvrant ainsi la complexité de gestion d’une partie de 4 silos et des  101 cellules présentes. Ils ont découvert le quai dédié au chargement des céréales avec des systèmes pour le chargement direct des navires. Une organisation impressionnante pour un port qui voit arriver chaque année 2 000 000 de tonnes de céréales et 350 navires.

Lire la suite dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité