Aller au contenu principal

Visite du premier port céréalier de la façade atlantique

Les céréaliers de la section grandes cultures de la Fnsea Poitou-Charentes ont visité le port de La Rochelle.

Satisfait de cette visite, le groupe a décidé de renouveler ces journées en approfondissant la partie qualité des grains lors d’une autre visite de coopérative.
Satisfait de cette visite, le groupe a décidé de renouveler ces journées en approfondissant la partie qualité des grains lors d’une autre visite de coopérative.
© N.C.

Les céréaliers de la Fnsea Poitou-Charentes ont souhaité visiter le lieu d’exportation du fruit de leur travail. Le port de La Rochelle est en effet le seul port en eaux profondes de la façade atlantique, ce qui lui confère une place privilégiée pour l’exportation des céréales notamment produites en Poitou-Charentes. Les exploitants agricoles ont alors pu constater qu’ils bénéficient d’une excellente qualité de stockage portuaire, leur permettant ainsi d'acheminer vers les silos portuaires tout type de culture : céréales, maïs, tournesol, colza... Ces matières sont acheminées soit par camion soit par ferroutage. Les participants ont également visité la cabine de pilotage des silos du groupe Sica Atlantique, découvrant ainsi la complexité de gestion d’une partie de 4 silos et des  101 cellules présentes. Ils ont découvert le quai dédié au chargement des céréales avec des systèmes pour le chargement direct des navires. Une organisation impressionnante pour un port qui voit arriver chaque année 2 000 000 de tonnes de céréales et 350 navires.

Lire la suite dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Léa Izambart
Léa veut s’installer, malgré les difficultés
Malgré une conjoncture en berne en bovins allaitants, Léa Izambart fourmille d’idées pour amener un nouveau souffle à l’…
Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
Publicité