Aller au contenu principal

Volaille: Berlin inscrit dans le marbre la fin du broyage des poussins mâles en 2022

© DR

L'abattage dans les élevages de poules pondeuses de millions de poussins mâles, jugés improductifs, sera interdit en Allemagne à partir de 2022, selon un projet de loi approuvé le 20 janvier par le gouvernement. Sa loi devra encore être validée par le Parlement dans les semaines à venir. Le texte de loi prévoit que des méthodes de sexage des oeufs devront être généralisées afin de permettre de détruire les oeufs mâles avant l'éclosion. Celles-ci permettent actuellement de déterminer entre le 9e et le 14e jour d'incubation, sur 21, le sexe de l'embryon de l'oeuf.

La nouvelle loi va soutenir les techniques innovantes dans le but, à partir de 2024, de pouvoir déterminer le sexe avant le 6e jour d'incubation, afin «d'améliorer davantage le bien-être des animaux». «J'attends du secteur qu'il donne suite à ces annonces par des actions concrètes et qu'il modifie sa gamme de produits en conséquence», a ajouté Mme Klöckner. En juin 2019, la plus haute juridiction administrative allemande avait laissé un délai à la filière avicole, affirmant qu'elle pouvait continuer d'éliminer par millions les poussins mâles jusqu'à l'avènement de méthodes permettant le sexage dans l'oeuf à grande échelle. Début 2020, Mme Klöckner et son homologue français de l'époque Didier Guillaume avaient affiché leur volonté d'abandonner d'ici fin 2021 cette pratique dans leur pays respectif.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Le guichet pour les aides de crise ouvre le 22 juillet
Annoncée en mars, l’aide aux éleveurs ayant dégagé un revenu inférieur à 11000€ en 2020 sera mobilisable du 22 juillet au 15…
Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité