Aller au contenu principal

Numérique
Whatsapp réinvente l’agriculture de groupe

© DR

Selon l’enquête Agrinautes, pas loin de la moitié des agriculteurs français utilisent la messagerie mobile Whatsapp. Contrairement aux apparences, son usage n’est pas seulement privé et n’est pas réservé aux élus des grandes organisations professionnelles. C’est dans les collectifs d’agriculture de groupe (chambres d’agriculture, Gab, Civam, Geda et Cuma) que l’application mobile au logo vert (et ses alternatives Telegram, Signal ou Riot) a trouvé son usage le plus pertinent.

Agriculteurs et conseillers interrogés sont unanimes. Pour ceux qui l’ont utilisé, l’apport de Whatsapp est indiscutable. Tous les conseillers témoignent d’une revitalisation de l’activité de leurs groupes.

On a trouvé un outil réactif, où l’on peut facilement échanger des photos, des avis. On voit des choses poussées par le conseiller, mais aussi des échanges plus spontanés entre agriculteurs. Il y a plus de dialogue que quand le conseiller parle. Ça amène plus de débats et de discussions », témoigne Sébastien Windsor, le président des chambres d’Agriculture (APCA).

« Cette messagerie permet de sortir certains agriculteurs de l’isolement en favorisant les échanges, souvent tous azimuts, à la fois techniques et commerciaux », poursuit Stéphanie Gazeau, conseillère à la Mab de Charente. Sur le plan technique, « certains messages passent mieux de pair à pair que quand ils viennent du conseiller, même si nous avons un bon relationnel », étaye-t-elle.  

Ces messageries dont la sécurité des données, le risque de fracture numérique, la brièveté des discussions sont souvent présentés comme des limites « ont permis de faire revivre l’agriculture de groupe », juge le président de l’APCA.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Vue d'ensemble, Festival de l'élevage, France Parthenaise, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Elevage
National parthenaise : le concours de la relance
120 animaux participeront les 9 et 10 septembre au national de la race organisé au marché de Parthenay. Un événement programmé,…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

Loin de la capitale, Elsa renoue avec l’histoire familiale
À 25 ans, Elsa Favriou a trouvé sa voie dans le maraîchage diversifié. Depuis plus d’un an, elle remet en culture les terres de…
SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Publicité