Agri79 Informations 24 mars 2011 à 16h22 | Par G.R.

Apiculture - Trois menaces pèsent sur le cheptel apicole

Les apiculteurs ont trois bonnes raisons de s’inquiéter : le parasitisme des abeilles, le frelon asiatique et les produits phytosanitaires.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Selon François Chauveau, la production de miel a baissé de 40% en 2010.
Selon François Chauveau, la production de miel a baissé de 40% en 2010. - © REUSSIR

Lors de l’assemblée du Gds apicole la semaine dernière aux Ruralies, le président François Chauveau a déploré la baisse de la production de miel en 2010 qu’il évalue à 40%. « Une très mauvaise récolte » qu’il met sur le compte d’un printemps froid et sec, et d’un été où seulement dans le sud, la 2e miellée a été meilleure que la première.Mais la météo n’est pas la seule cause de la baisse de la production de miel. Les 20 agents ont effectué 67 visites sanitaires. D’après les résultats recueillis, trois raisons expliquent la « dépopulation des ruches ». D’abord la présence de varroas. Le plan sanitaire d’élevage est précisément en place pour une lutte collective contre les parasites. « Ce qui explique le déficit financier de 5 000€ du groupement », explique l’animateur du Gds, Ghislain Audusseau. Avec le désengagement du conseil général qui n’a pas renouvelé les 2 000 € de subvention, la question est posée de la poursuite d’une action qui concerne les apiculteurs, les agriculteurs avec la pollinisation et la biodiversité. « En cas de dépopulation, des sous déclarations de maladies par les apiculteurs ne sont pas à exclure », signale cependant Ghislain Audusseau Le frelon asiatique est lui aussi nommément désigné responsable de la dépopulation des ruches. « Il y a trois ans, dans le canton de Celle-sur-Belle, trois nids ont été détruits, il y a deux ans, 10 nids, l’année dernière 73 », explique François Chauveau. « Il faut enclencher un réel processus de lutte contre le frelon asiatique avec le piégeage des fondatrices et la destruction des nids en s’adressant à la Fdgdon », poursuit-il.Enfin, la présence à l’assemblée du GDS apicole de Jean-Marc Renaudeau témoigne de la volonté de la  chambre d’agriculture de s’associer à l’information contre les dangers de certaines molécules pour les abeilles. Bon nombre d’intoxications de ces pollinisateurs restent selon, François Chauveau, « inexpliquées ». Faute de preuve, la prudence dans l’utilisation de produits phytosanitaires est vivement recommandée, tant par la chambre d’agriculture que par les apiculteurs.

Pièges à frelon et destructions de nids
En Deux-Sèvres, la Fdgon est mandatée par la préfecture pour le recensement des nids de frelons asiatiques. Particuliers et municipalités sont invités à s’adresser à la fédération pour acquérir des pièges ou demander la destruction des nids.Début avril, avec le feuillage, les nids ne seront plus guère visibles. D’où l’appel des apiculteurs et de la Fdgdon de profiter des quelques jours qui restent avant la fin du mois pour détruire les nids. Car toute fondatrice piégée, c’est autant de nids en moins.Contact Fdgdon : 05 49 77 16 55 – 05 49 73 65 17.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui