Agri79 Informations 02 janvier 2014 à 08h00 | Par Propos recueillis par Guy du Repaire

Syndicalisme - « L’objectif d’un rééquilibrage des aides en faveur des éleveurs n’a pas été atteint »

Le président de la Fnsea 79, Alain Chabauty, dénonce un rééquilibrage des aides PAC qui n’a pas eu lieu, pour les Deux-Sèvres. Il estime que l’arbitrage rendu le 17 décembre est bien loin de répondre à toutes les questions que les agriculteurs attendaient. Interview.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Alain Chabauty annonce que « les éleveurs vont se mobiliser prochainement pour faire en sorte que les enseignes vendent de la viande bovine française ».
Alain Chabauty annonce que « les éleveurs vont se mobiliser prochainement pour faire en sorte que les enseignes vendent de la viande bovine française ». - © G. R.

Cette année restera marquée par la réforme de la PAC et le 17 décembre, sa déclinaison française, après bien des négociations. Finalement avez-vous obtenu gain de cause ?
Il est clair pour nous que cette PAC n’est pas aboutie. On nous annonçait un rééquilibrage en faveur des éleveurs, et au détriment des céréaliers, je constate qu’en ce qui concerne les Deux-Sèvres, l’objectif n’est pas atteint. Nous sommes dans une région relativement productive. Si bien que d’après nos simulations, entre la moitié et les deux tiers des éleveurs vont y perdre, notamment les éleveurs laitiers, et de bovins viande intensifs, mais aussi les éleveurs d’ovins ceux qui ont des DPU élevés, spécialisés, avec les seuils qui ont été mis en place. En Deux-Sèvres, on a bossé, créé des emplois, de l’activité… et on est pénalisé, j’allais dire puni. Les régions extensives peu productives, elles vont y gagner.

Lire la suite en page 4 d'Agri79

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,