Agri79 Informations 16 novembre 2017 à 08h00 | Par Thierry Mouchard

L’arnaque olfactive permet de réussir l’adoption des futures productrices

L’élevage des génisses laitières sous des vaches nourrices avec un sevrage tardif permet d’obtenir des croissances importantes. L’objectif d’un vêlage à 24 mois en agriculture biologique est alors envisageable.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les éleveurs adhérents Frab NA en formation Vivéa chez Erwan Leroux dans le Finistère.
Les éleveurs adhérents Frab NA en formation Vivéa chez Erwan Leroux dans le Finistère. - © T.M.

Dans le cadre d’une formation Vivea proposées par la Frab Bio Nouvelle-Aquitaine, un groupe d’éleveurs adhérents s’est déplacé chez Erwan Leroux, dans le Finistère, pour découvrir une technique originale. Erwan fait partie d’un collectif d’éleveurs de Bretagne ayant eu l’idée de l’adoption des génisses dès l’âge de 3 jours par des nourrices issues du troupeau laitier. Aussitôt après leur naissance, les veaux biologiques des nourrices sont imprégnés de vinaigre de cidre à l’éponge pour saturer leur odeur naturelle.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 Informations se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,