Aller au contenu principal

Accord UE-Mercosur: une copie fuite, l'environnement absent, déplore Greenpeace

© Wikipédia - Treehill

«L’accord d’association UE-Mercosur ne prévoit nulle part l’obligation de respecter les engagements pris afin de faire face à l’urgence climatique ou pour protéger la nature», déplore l’ONG Greenpeace, qui vient de publier le 9 octobre, une copie de l’accord d’association UE-Mercosur, faisant l’objet d’une fuite. Tout en regrettant aussi l’absence d’engagements exécutoires pour soutenir l’accord de Paris ou de sanctions si les parties à l’accord ne le mettent pas en œuvre.

La Commission européenne devrait soumettre ce texte à une décision du Conseil pour signer l’accord au plus tôt lors du Conseil des Affaires étrangères du 9 novembre. Par ailleurs, comme l’accord commercial est inclus dans l’accord d’association, il devra être approuvé à l’unanimité par le Conseil avant de pouvoir être soumis au Parlement européen pour approbation.

En l’état et au regard des positions prises récemment par le Parlement européen et par le commissaire au Commerce, Valdis Dombrovskis, qui refusent de soumettre le texte à ratification sans engagements concrets de la part des pays du Mercosur pour protéger la forêt tropicale amazonienne, il apparait très compliqué d’avancer sur ce dossier.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité