Aller au contenu principal

Label
Accord à venir sur l’enrichissement du label « Le porc français »

Le label « Le porc français » renforce son cahier des charges en ce qui concerne l’environnement et le bien-être animal. Après une phase de test, le basculement devrait être effectif en 2022.

Cahier des charges renforcé avec de nouveaux critères environnementaux et sur le bien-être animal
© Anne Frintz / Le porc français

Le label « Le porc français » (LPF) se verra complété par des critères environnementaux et sur le bien-être animal « fin 2021 », a annoncé Bernard Vallat, président de la Fict (charcutiers industriels) lors d’une conférence de presse le 24 juin. « Des obligations seront introduites », a-t-il précisé, se félicitant de cette « avancée majeure pour rejoindre la demande majoritaire des consommateurs ». Après des mois de discussions difficiles sur ce sujet - notamment sur le volet bien-être animal - un accord a été trouvé « entre toutes les familles de l’interprofession », d’après Bernard Vallat, réélu lors de l’assemblée générale de sa fédération le 18 juin. Militant de longue date pour cette évolution, le président de la Fict s’est félicité que sa fédération ait « influencé les autres familles de l’interprofession, notamment les producteurs et les abatteurs, pour transformer radicalement le cahier des charges ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité