Agri79 Informations 26 décembre 2018 à 15h00 | Par Anne Frintz

En Deux-Sèvres, un contrat gagnant-gagnant

Le contrat départemental d'insertion en entreprise (CDIE) permet aux sociétés des Deux-Sèvres de recruter des bénéficiaires du RSA, en profitant d'une prise en charge de 47 % de leur salaire, pendant six mois, par la collectivité. Rencontre avec des patrons satisfaits, au Renard rouge.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Nolan (à gauche) et Alexis, deux Rsistes, sont employés au Renard rouge, respectivement pour environ six mois et un an, en CDIE, un contrat qui incite les chefs d'entreprise des Deux-Sèvres à l'embauche.
Nolan (à gauche) et Alexis, deux Rsistes, sont employés au Renard rouge, respectivement pour environ six mois et un an, en CDIE, un contrat qui incite les chefs d'entreprise des Deux-Sèvres à l'embauche. - © ANNE FRINTZ

Le CDIE, une création du département, fête son premier anniversaire. 80 CDIE sont engagés à ce jour, en Deux-Sèvres, dont 17 dans les secteurs de l’agroalimentaire, des abattoirs et de l’agriculture, et 2 au Renard rouge, éleveur et abatteur de volailles fines (cailles, faisans, perdrix, pigeonneaux), au lieu-dit Les Douves, à Gourgé. Pour Philippe Pierre, l’employeur d’Alexis et de Nolan, Rsistes et ex-intérimaires au Renard rouge, le CDIE a été « un déclencheur », « un coup de pouce pour embaucher plus loin ». Ainsi, Alexis, 28 ans, est en CDIE/CDD au Renard rouge depuis mars 2018 et jusqu’à fin janvier 2019, et Nolan, 26 ans, est en CDIE/CDD depuis septembre 2018 et jusqu’à fin mars 2019. Ils sont tous deux en poste à l’abattage. Près de la moitié du salaire pris en charge « Je suis très contente du dispositif, assure Christèle Pierre, la patronne, et de nos deux recrues. Alexis, ce travail l’a changé, il s’est épanoui, il a grandi. Pour les gens peu qualifiés qui passent chez nous, l’abattoir, c’est un tremplin ». Le CDIE est un contrat gagnant-gagnant : il permet aux Rsistes de remettre le pied à l’étrier, grâce à un contrat un peu plus stable (et long) que ne le sont, en général, les contrats d’intérimaires, et il aide les chefs d’entreprise à employer plus rapidement, plus facilement, puisque le CHRISTELLE PICAUD département paie près de la moitié du salaire du travailleur en CDIE, durant six mois. Christèle Pierre serait d’ailleurs tout à fait disposée à embaucher encore via ce dispositif, d’autant plus qu’elle cherche un boucher et un salarié agricole, qui seraient amenés à devenir chef de chaîne, à l’abattage, et chef d’exploitation, en 2020. Alexis et Nolan sont reconnaissants et motivés. « Je donne tout depuis un an », confie Alexis. Il ne cache pas son ambition d’être embauché en CDI au Renard rouge, à l’issue de son CDD.

ANNE FRINTZ

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. AGRI 79 se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui