Aller au contenu principal

Assemblée générale
Afdi, outil de développement international

Afdi Poitou-Charentes revoit ses statuts et redonne à ses membres fondateurs la majorité. L’association aux multiples contacts dans les pays du sud entend être reconnue comme outil de développement international.

L’assemblée générale d’Afdi s’est tenue le 18 juin, aux Ruralies.
L’assemblée générale d’Afdi s’est tenue le 18 juin, aux Ruralies.
© DR

Le I de Afdi, Association française et développement international, résonne de manière particulière ces dernières semaines. Depuis plus de trente ans l’organisation professionnelle agricole œuvre au profit du développement agricole des pays du sud. L’aide à la structuration de réseaux professionnels est sa priorité. « Aujourd’hui, les audits réalisés le confirment : au Tchad, au Togo, à Madagascar, les paysans s’organisent. Les structures prennent progressivement leur autonomie. Les paysans du nord, les organisations internationales ont désormais, face à elles, des interlocuteurs représentatifs », expose Didier Burgun, président d’Afdi Poitou-Charentes. 

Cette réalité transforme la nature du développement international. Il entre dans une nouvelle ère. « Les enjeux agricoles, chacun le constate au quotidien, dépassent les frontières nationales. Les pratiques des uns ont des conséquences sociales et économiques sur les autres. C’est avec les compétences et l’expertise de nos structures agricoles que l’on pourra continuer à accompagner nos amis tchadiens, togolais ou malgaches, au bénéfice de tous, y compris de l’agriculture des pays du nord », appelle le président régional.

S’appuyant sur ce bilan d’étape positif, jeudi 18 juin, aux Ruralies, l’assemblée générale de l’association Afdi Poitou-Charentes s’est posé la question de l’avenir. « Dans bien des cas, les agricultures, celle du nord et celle du sud, peuvent être concurrentes. On l’a observé avec les poulets exportés en Afrique à coup de subventions. Leur bas prix inhibe le développement de la production locale, plus coûteuse que cette production importée. ». 

Les OPA fondatrices reprennent la majorité

Interface entre le nord et le sud, Afdi à l’échelon national et également local, entend remobiliser ses membres fondateurs. Les organisations professionnelles agricoles créaient Afdi en 1972. « Un outil qui au-delà de l’humanitaire, doit et peut aider par ses contacts, sa connaissance du terrain, à construire des politiques internationales profitables à tous. » 

Au cours de l’assemblée générale extraordinaire, les adhérents d’Afdi Poitou-Charentes ont entériné une modification des statuts. Celle-ci redonne aux OPA fondatrices la majorité. « Un gros travail va être conduit pour que nos responsables professionnels s’investissent davantage. » La participation aux travaux du 18 juin laisse de grands espoirs. 

 


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Vue d'ensemble, Festival de l'élevage, France Parthenaise, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Elevage
National parthenaise : le concours de la relance
120 animaux participeront les 9 et 10 septembre au national de la race organisé au marché de Parthenay. Un événement programmé,…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Loin de la capitale, Elsa renoue avec l’histoire familiale
À 25 ans, Elsa Favriou a trouvé sa voie dans le maraîchage diversifié. Depuis plus d’un an, elle remet en culture les terres de…
Publicité