Aller au contenu principal

Vin
Affaire Airbus : les viticulteurs espèrent une éclaircie

© C.P.

L’annonce par la Commission européenne le 24 juillet, selon laquelle certains prêts accordés à Airbus par la France et l’Espagne sont maintenant en conformité avec les règles de l’OMC, laisse espérer aux exportateurs de vins et spiritueux la fin des sanctions américaines. «C’est un signal positif. Mais on ne va pas crier victoire trop tôt», a commenté Nicolas Ozanam, directeur de la Fédération des exportateurs (FEVS). «J’appelle l’administration américaine à lever sans délais les tarifs douaniers imposés depuis octobre dernier sur des produits européens comme les vins français», a déclaré le ministre français de l’économie Bruno Le Maire le jour même.

La filière des vins et spiritueux attend l’accueil que réservera l’administration américaine à l’annonce de Bruxelles. Deux voies sont possibles pour éteindre les sanctions américaines, selon Nicolas Ozanam. Soit ces sanctions prennent fin à la suite d’une décision conjointe de Bruxelles et de Washington d’annuler leurs contentieux mutuels (celui sur Airbus et celui sur Boeing), les sommes en jeu portant sur des montants analogues des deux côtés. Soit l’UE demande à l’OMC de reconnaître qu’Airbus s’est mis en conformité avec les conclusions du panel, ce qui reviendrait alors à dire qu’il n’y a plus lieu d’imposer des sanctions. Mais l’organe de règlement des différends de l’OMC n’a toujours pas de juges pour traiter l’affaire. La solution la plus probable semble donc la première, selon le directeur de la FEVS.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité