Aller au contenu principal
Font Size

Alain Chabauty : « Motiver les choix qui sont les nôtres pour être compris »

A l’occasion des vœux, Alain Chabauty, président de la Fnsea 79 répond aux questions d’Agri 79.

Nous devons aussi être à l’écoute pour faire ce que notre profession a toujours fait, s’adapter note Alain Chabauty.
Nous devons aussi être à l’écoute pour faire ce que notre profession a toujours fait, s’adapter note Alain Chabauty.
© C.P.

La défense des zones défavorisées a été l’un des chantiers syndicaux portés par le département en 2017. Ce dossier aboutira-t-il en 2018 ?
Alain Chabauty : Ce dossier devrait encore nous occuper une demi-année. Stéphane Travert, le ministre de l’agriculture, souhaite qu’il soit bouclé avant la fin du mois de mars. Nous ne sommes plus à un report près (sourire).
Aujourd’hui, nous sommes à court d’arguments techniques. De nombreuses simulations ont été réalisées. Des critères nationaux ont été ajoutés aux critères européens biophysiques. En Deux-Sèvres, de nombreuses communes restent exclues. 1 137 exploitations pourraient perdre 9 millions d’euros.
Désormais, l’issue relève de choix politiques. Dans notre département, la remise en cause des zones défavorisées affaiblirait un peu plus encore l’élevage. La déprise longtemps annoncée est concrète cette année. L’effectif bovin est en baisse de 2,44 %. Par le passé nous avons déjà connu de telles baisses.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité